l'église Saint-Léger

de Rang (Doubs)

coupé : au 1er d’or
à la roue de moulin de gueules
au 2e d’argent
à deux burelles de sable
surmontées de la fontaine du lieu
en ombre du même et chapé d’azur

Rang (25), en Franche-Comté, compte près de 450 habitants, les Rangeois.
A l’époque romaine, les chars romains empruntant la voie Besançon / Bâle traversaient le Doubs à gué à Rang.
Aujourd'hui, une importante zone artisanale s’est installée. Rand possède une usine hydroélectrique.

l’église Saint-Léger, construite en 1739

fontaine aux lions

le lavoir de Rang

 

 

 

Un Trésor
de Sagesse et d'Inspiration

votre clé vers
les grandes citations du monde
en chaque occasion

édité par David St. Leger

New American Library
New York

1954

 

 

 

l'église Saint-Léger de Vigy

(Moselle)

mi-parti d’azur à l’aigle d’or,
et fascé d’or et d’azur de huit pièces

Vigy (57), village fleuri dans un cadre forestier protégé, à 15 km de Metz et 50 de Luxembourg, est un chef-lieu de canton. Ses 1 500 habitants sont les Torlats. Situé sur le plateau lorrain, où se mêlent vallée et vallons, il est inscrit à l’inventaire des "Paysages remarquables de Lorraine". C'est une zone importante pour la conservation des oiseaux de proie, notamment le busard, le milan royal, le milan noir, le courlis cendré ou le tarier des prés.

champs de colza au printemps

En 1809, Napoléon créa la commune de Vigy-Hessange. Comme les autres communes de la Moselle, Vigy est annexée à l’Empire allemand de 1871 à 1918. En novembre 1940, beaucoup de gens de Vigy furent expulsés à Mussidan en Dordogne. Quelques-uns furent massacrés le 11 juin 1944 après une rafle provoquée par une attaque de la résistance - plus de 50 morts en tout.

En 1985, création du train touristique - activités touristiques comme le Labyrinthe Végétal, le Vélorail, la brocante annuelle

promenade estivale dans le labyrinthe végétal

L'église Saint-Léger date de 1868. Saint Léger vient du germanique Ledgar, "illustre à la guerre". Il joua un rôle politique éminent au VIIe siècle à la cour d'Austrasie et à celle de Burgondie. Autrefois, lorsqu'un patient était atteint d'une maladie grave, on faisait toucher un de ses vêtements à la statue et aux reliques du saint, puis on jetait le vêtement dans la fontaine Saint Léger : s'il surnageait, la guérison était proche, mais s'il coulait...
Un orgue Franz Staudt fut installé dans l’église Saint-Léger en 1902.
Durant la 1re Guerre mondiale, les cloches de l’église furent saisies comme celle des autres villages. La plus petite, fondue en 1847, fut épargnée.
Fête patronale le 1er dimanche d’octobre, crèche et concert de Noël à l’église en décembre

l’église Saint-Léger de Vigy

intérieur de l’église Saint-Léger


la légende de la fontaine des Génivaux

Lien : http://www.mairie-vigy.fr

 

 

 

 

Stephen St. Leger

Prey Alone : court-métrage (thriller) de Stephen St. Leger et James Mather (14 min - Irlande - 2004) : L'agent spécial Darris Cain est sur la piste d'un mystérieux fugitif. Ses seuls indices sont un témoin peu coopérant détenu dans une prison militaire, ainsi que les mots "prey alone" écrits dans un carnet. Cain peut-il remonter la piste et découvrir la véritable identité de ce mystérieux criminel ?

The Lost Squad : film d'action - fantastique de Stephen St. Leger et James Mather (Etats-Unis - 2007) : les aventures surnaturelles d'une escouade de soldats américains qui acceptent des missions insolites pendant la 2e guerre mondiale, combattent les agents occultes d'Hitler et autres menaces.

Lock Out : film d'action de Stephen St. Leger et James Mather (1h35 - France-Espagne - 2012, sur un scénario co-écrit avec Luc Besson) : MS One est une prison spatiale où les 500 criminels les plus dangereux au monde sont maintenus dans un sommeil artificiel. Chargée d'une mission humanitaire, la fille du Président des Etats-Unis arrive à bord de la station. Une mutinerie d'une rare violence éclate. Emilie et l'équipe du MS One sont prises en otage par les détenus. Le Président décide d'y envoyer l'agent Snow avec pour seule et unique mission de sauver sa fille et personne d'autre.

 

 

 

martyre de saint Léger et du comte Guérin son frère
en l'année 676 - gravure du XVIIIe s.

 

 

 

l'église Saint-Léger

d'Angerville (Calvados)

Angerville est une commune normande du pays d'Auge, limitrophe de St Léger Dubosq, à 20 km de Lisieux et 7 km du littoral de la Manche (Dives-sur-Mer). Y coule l'Ancre. Elle est peuplée de 130 Angervillais.

la mairie, au bord de l'Ancre

Angerville compte un calvaire dont on ne connaît pas l’origine (la seule indication étant une inscription “Allemagne” située au pied), l'église Saint-Léger (petite église du XIIe siècle, avec non loin un étang de pêche à la truite) et un champ de courses (propriété privée).

l'église Saint-Léger d'Angerville

 

Source et lien : http://www.copadoz.fr - Goggle Maps ici

 

 

 

la baronne Eliette de Saint-Léger

article de l'Express du 11 juin 2013
(...) La vieille dame demeure introuvable. Un nouvel appel un témoin a été lancé un peu plus d'un mois après la disparition mystérieuse de la baronne de Saint-Léger, près de sa propriété de Jarrie, en Isère, a-t-on appris auprès du parquet et de la gendarmerie.
Eliette de Saint-Léger, 87 ans, a été vue pour la dernière fois le mardi 7 mai à 18h15 sur le pas du portail de sa propriété. D'importantes recherches ont été menées dans les jours et semaines suivant sa disparition, mobilisant jusqu'à 80 personnes. "Tout a été passé au peigne fin sur un rayon de 2,5 à 3 km" a indiqué la gendarmerie.
Fatiguée, souffrant de diabète, d'une mauvaise ouïe et d'une mauvaise vue, la baronne de Saint-Léger n'était pas en mesure de marcher plusieurs kilomètres. Les alentours de sa propriété de 11 ha ne sont en outre pas particulièrement escarpés. "C'est une plaine entourée de montagnes", selon la gendarmerie. "Cette dame s'est volatilisée", a résumé le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat. "Elle a vraiment disparue de manière très mystérieuse", a-t-il ajouté (...)

article de Ouest-France du 16 juin 2013
(...) Son corps, qui flottait dans "une sorte de trou d’eau" sur le terrain d’un voisin, a été découvert par un gendarme de la section de recherches de Grenoble lors de nouvelles investigations. Une autopsie sera réalisée la semaine prochaine pour connaître les causes de la mort (...)

article de France 3 Alpes du 18 juin 2013
(...) "Il n'a pas été trouvé de traces suspectes pouvant évoquer l'intervention d'un tiers dans la mort de la baronne", a déclaré le procureur de Grenoble, après l'autopsie. "Il n'y a ni projectile, ni coup de couteau, ni fracture", a-t-il détaillé, "l'hypothèse la plus probable est celle d'une personne âgée et malvoyante ayant eu un accident tragique".
La fondrière dans laquelle la baronne a été retrouvée s'apparente à des sables mouvants. Après la disparition de la baronne, l'endroit avait été fouillé à l'aide d'une tractopelle et par sondages, mais il est possible que son corps n'ait à l'époque pas été repéré.
La baisse du niveau de l'eau de la fondrière et la remontée naturelle des corps sous l'effet des gaz de putréfaction ont sans doute contribué à la découverte de samedi. En raison de l'état de putréfaction du corps, "on ne peut pas déterminer si la noyade est la cause de la mort", a précisé M. Coquillat.

L'environnement du manoir est marécageux. C'est là que la baronne a été retrouvée.

"L'enquête se poursuit pour essayer de déterminer exactement ce qu'il s'est passé. Il sera délicat d'avoir des certitudes dans ce dossier" a estimé M. Coquillat.

 

 

 

 

une statue du saint Léger à Ligsdorf (Haut Rhin)

les armes de Ligsdorf se blasonnent ainsi : d'azur au saint Georges d'or
sur un cheval d'argent, terrassant de sa lance d'or un dragon de même.

Ligsdorf (68), 320 habitants, fait partie de la Communauté de communes du Jura alsacien.

la mairie-école de Ligsdorf

A l'intérieur de l'glise paroissiale Saint Georges, on trouve cette jolie statue du saint Léger :

 

 

 

 

Oh ! le joli porte-clefs !

 

 

 

l'église Saint-Léger de Ruffey lès Beaune (Côte d'Or)

Ruffey-lès-Beaune (21), près de Beaune (ville bien connue pour ses vins et ses toitures polychromes), compte 700 habitants. Commune essentiellement agricole durant toute son histoire, elle est désignée comme un village pauvre, aux terres ingrates, tout juste bonnes à cultiver la pomme de terre. On y pratiquait l'élevage et la polyculture. Elle est traversée par deux rivières à truites : la Lauve et le Rhoin.

A la Révolution, trois hameaux furent rattachés au village qui couvre plus de 1 500 ha. C'est une des plus grandes communes de Côte d'Or. La Révolution fut marquée par la décapitation du seigneur du lieu, accusé d'avoir voulur s'exiler.
Un personnage important du village,
Pierre Joignaux, laisse un grand souvenir. Né en 1815, il fut journaliste et homme politique d'extrême gauche (il devint député). Ce fut aussi un grand agronome et ses ouvrages font référence aujourd'hui encore dans les écoles d'agriculture.

Ruffey-lès-Beaune est jumelée depuis 2009 avec Chezery-Forens, petit village de montagne, au fond d'une vallée, dans le département de l'Ain. Ce sont ces différences géographique et environnementale qui font l'intérêt de cette démarche.

l'église Saint-Léger de Ruffey lès Beaune, avec sa jolie toiture polychrome
http://www.trekearth.com - Jean-Pierre Fayeulle

L'église Saint-Léger est un édifice roman agrandi et remanié au 15e s., avec une voûte en berceau similaire à celle de l'hôtel-Dieu de Beaune. Elle a été restaurée en 1900-1901 et est inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. La toiture polychrome bourguignonne n’est pas qu’une image artificielle : il en existe en Bourgogne depuis la fin du Moyen-Âge, et on y fabrique toujours des tuiles plates colorées.

pour une petite visite

de l'église Saint-Léger

 

 

 

le Colonel Barry St. Leger

(1733-1789)

Barry Saint-Leger naît en 1733 en Irlande. Il rejoint l'armée britannique en 1756.
Lorsque la Révolution américaine commence en 1775, il est lieutenant-colonel. Il participe au siège de Fort Stanwix par les forces britanniques, mais l'armée américaine du fort fait une sortie pour attaquer le camp anglais, qui est détruit ainsi que le matériel qu'il abrite. Les Anglais, démoralisés et affaiblis, prennent la fuite vers le Canada.
Barry Saint-Leger est promu colonel en 1780 et démissionne quelques années plus tard pour raison de santé. Il meurt au Québec en 1789.

 

 

  

 

 

  

 

 

http://www.stleger.info