l'orchidée saintlegerianum

Cette orchidée a été découverte au centre du Paraguay par M. de Saint-Léger, voyageur français, d'où le nom de "saintlegerianum" qui lui a été donnée. Elle a obtenu un premier prix à Londres le 9 mars 1886.
C'est également ce M. de Saint-Léger qui a découvert "oncidium jonesianum", une autre orchidée.

cyrtopodium saintlegerianum

un grand merci à David Scherberich, du Jardin Botanique de la Ville de Lyon, pour ses recherches

 

 

 

la fontaine-lavoir de St-Léger 

Saint-Loup-Lamairé (Deux Sèvres)

Cette fontaine-lavoir est située sur le territoire de l'ancienne commune de Lamairé, rayyachée à la commune voisine de Saint-Loup sur-Thouet par décret de 1973. Cette nouvelle commune porte le nom de Saint-Loup-Lamairé. Nous sommes à environ 70 km de Poitiers , à une trentaine de kilomètres de Thouars et de Bressuire , et à une vingtaine de kilomètres de Parthenay. On compte un millier d'habitants.

Nous ignorons la date de construction de cet ensemble, vraisemblablement au XIXe. Les premiers bâtiments réservés au lavage datent du XVIIIe. Un siècle plus tard, ils ont proliféré, suite aux épidémies (typhoïde, choléra...), aux progrès de la médecine qui invitent à mieux surveiller l'eau, mais aussi à l'évolution technique qui permet de mieux maîtriser son acheminement.

La fontaine-lavoir de St-Léger a fait l'objet d'une belle restauration.

Source et lien à visiter : http://www.fontainesdefrance.info

 

 

 

 

finaliste à Wimbledon et assassin

En 1879, Vere Thomas Saint-Leger Goold perd en finale à Wimbledon. Vexé, il n’y remet jamais les pieds et plus personne n’entend parler de lui jusqu’en 1907.
Avec sa femme Violet, il réside alors à Monte Carlo, pour y assouvir sa passion de l’argent et du jeu. Il perd beaucoup mais se lie avec une fortunée veuve danoise, Mme Emma Levin, qui éponge les dettes du couple.
Peu de temps après, à la gare de Marseille, Goold tente d’expédier une malle vers Londres. Le porteur est alerté par une étrange odeur provenant du bagage. La police l’ouvre et y trouve la généreuse veuve, découpée en morceaux. Elle avait demandé à être remboursée...
Goold meurt au bagne de Cayenne deux ans après sa condamnation à perpétuité.

Lu sur : http://tennis-buzz.com

 

grandeur et décadence !

pour tout savoir, cliquez sur la raquette

 

 

 

l'église Saint-Léger
de Craintilleux (Loire)

CRAINTILLEUX ou encore CHRONTILLIACUS en l'an 977
420 habitants en 1689, 239 en 1806, 900 en 1999
Il y aurait eu une église en 1116 confirmée par l'abbaye de la Chaise-Dieu, puis en 1233 la construction d'un prieuré, Craintilleux se trouvant sur la route allant de Lyon à la Chaise-Dieu. C'est à partir de cette date que le village connaît son essor. Il y a toujours eu un passage soit à gué, soit par bac reliant Craintilleux à Rivas.
En 1789, Crantilleux était village et paroisse dans le Forez sous le vocable de St Léger.

http://clochers.org

En 1863 fut construite l'église actuelle. Elle possède un remarquable vitrail moderne, oeuvre de Kim en Joong, un prêtre coréen.
En 1876, le maire engage une souscription auprès des habitants pour la construction d'un pont, car les noyades étaient nombreuses lors des traversées en bac. Sa reconstruction a eu lieu en 1998.

l'église Saint-Léger de Craintilleux

 

 

 

 

Saint Léger dans son assiette

Cette assiette en faïence date du XVIIIe siècle, plus précisément de 1775. Elle a été commandée à l'occasion d'un mariage, à Saint-Pierre les Minimes, à Clermont-Ferrand.
Fabriquée à Clermont-Ferrand, elle se trouve aujourd'hui au musée Adrien Dubouché de Limoges.

Source : http://www.photo.rmn.fr

 

 

 

 

Sant Legar

Lu sur http://www.bretagne.com
"Legar - prénom masculin - fête le 20 février
Forme bretonne de saint Léger qui a, dit-on, vécu dans la forêt du Cranou.
le 20 février du calendrier français : Aimée

Lu sur http://pagesperso-orange.fr/du.pontavice/cal.html
"Extrait de "LE SAINT BRETON DU JOUR - Prénoms en Bretagne", de Gilles et Bleuzen du Pontavice - Editions Ouest-France :
C'HWEVRER - FEVRIER
20 février : Sant Legar
Legar est la forme bretonne pour saint Léger.
Aussi Leyer, Lever. C'était un ermite, vivant dans la forêt de Cranou."

Lu sur http://www.anarvorig.com
"Legar : prénom masculin - fête le 20 février
Démêler le vrai du faux, la légende de la réalité historique, est une chose bien souvent compliquée à réaliser en terres armoricaines.
Si certaines sources et croyances laissent à penser que sant Legar fut un ermite ayant vécu jadis dans la forêt du Cranou (Finistère - 29), d'autres sources supposent qu'il s'agit là, ni plus ni moins, de l'adaptation bretonne du prénom Léger, un saint qui fut abbé de Saint-Maixent, évêque d'Autun, et qui fut assassiné en 678 sur ordre d'Ebroïn.
Peu répandu de nos jours, ce prénom se rencontre toutefois sous les formes Lever, Leyer ou encore Lezer, à l'instar de la commune de Loire-Atlantique de
Saint-Léger-les-Vignes qui prend, en langue bretonne, la dénomination de Sant-Lezer-ar-Gwiniegi."

 

 

 

 

Pasteur et Lady Saint-Leger

Œuvre d'art originale datant du XIXe siècle, réalisée en 1864 par le photographe Eugène Disdéri (1819 - 1889).
hauteur : 0.20 m - longueur : 0.24 m - localisation : Paris, musée d'Orsay

Source : http://www.photo.rmn.fr

 

 

 

l'église Saint Léger
d'Archettes (Vosges)

Archettes, en Lorraine, est située à 11 km d'Epinal et à une vingtaine de km de Remiremont. Sur la rive droite de la Moselle qui la sépare de la commune d'Arches bien connue pour ses célèbres papiers, le village est surtout un lieu résidentiel ou vivent un peu plus de 1000 habitants.

 

 

le blason d'Archettes
Il représente toutes les facettes de la vie.

Archettes se situe sur l'axe Bénélux / Bâle, à l'entrée du massif vosgien, à proximité de lieux connus.: Epinal et ses images, Vittel, Contrexéville, Plombières, Bains les Bains, et leurs eaux, Gerardmer, La Bresse, et leurs stations de ski.

L'église Saint Léger a été construite en 1846 en remplacement de l'ancienne tombée en ruines. Elle a été rénovée en 1995 et 1996.

Source et lien à visiter : http://site.voila.fr/um_archettes

 

 

 

saint Léger à New-York !!!

"Les Cloîtres sont un bijou culturel, autrefois relativement dissimulé, qui se trouve au bout du haut Manhattan.
Le gros de la structure est venu d'Europe, par bateau, au début des années 1930, sous la forme de fragments de 5 cloîtres français du Moyen-Age : St Michel de Cuxa, St Guilhem le Désert, Bonnefond en Comminges, Trie en Bigorre et Froville
.
Les Cloîtres font partie du Metropolitan Museum of Art, même si l'ensemble est très éloigné de la partie principale du musée. Cette partie est consacrée exclusivement à l'art médiéval. Perchée en haut d'un rocher, elle offre des vues superbes sur la rivière Hudson."

"Voici l'une des 9 décorations en argent d'Allemagne, dépeignant le martyre de saint Léger (Haut Rhineland - vers 1490)."

Source et lien : http://www.flickr.com - Merci à Denis pour la traduction

 

 

 

un nid de mésange sur le chemin de Saint-Léger
(Haute Saône)

"Au cours d'une promenade, j'ai découvert un nid de mésange abandonné au milieu d'un buisson d'épines longeant le chemin de Saint-Léger. Il était posé sur une branche fourchue. Les épines l'entouraient de tous côtés et il était très difficile de l'atteindre." (équipe Durand André)

Extrait de la "Brochure d’Education Nouvelle Populaire n°53-54 / juin-juillet 1950 : LES OISEAUX", par G. BOUCHE, instituteur à Bordes (Htes-Pyr.) et J. GOURDEAU, instituteur à Les Parrichets, par Mouroux (Seine-et-Marne)

Lu sur : http://www.icem-pedagogie-freinet.org

 

 

 

 

le prieuré de Saint Léger
la fontaine et le calvaire Saint Léger
de Vareilles (Yonne)

Vareilles est situé à 15 km à l'est de Sens, à 50 km au nord d' Auxerre, à 50 km à l'ouest de Troyes et à 120 km au sud de Paris. Agréablement situé entre la Vanne et la forêt d'Othe, c'est un charmant village de 200 habitants où il fait bon vivre.
On y trouve deux anciens moulins, plusieurs lavoirs, la fontaine et le calvaire Saint Léger, avec une aire de détente aménagée.

L'aqueduc romain de Pont sur Vanne à Sens, les voies romaines Sens-Troyes et Sens-Alésia, les sources nombreuses, le ru de Vareilles, justifient l'implantation d'une villa gallo-romaine assez conséquente sur le finage de Vareilles. Des sépultures romaines ont été mises à jour au siècle dernier aux Vallées (hameau de Vareilles).

Au IXe siècle, l'abbaye Saint Rémy de Sens est transférée à "Vallicula" (Vareilles), sur le site de la villa gallo-romaine. Elle prend une importance religieuse considérable mais hélas ! est détruite par les Normands en 886. Le Prieuré de Saint Léger, fondé en 1118 par les Bénédictins de Saint Rémy, a sans doute eu pour mission de gérer les propriétés de l'ancienne abbaye.

La Fêtes des saints de glace (saint Mamert, saint Pancrace et saint Servais) se déroule tous les ans début mai. Elle attire de nombreux visiteurs qui en profitent pour acheter leurs plants de printemps.

Source et lien : http://www.villeneuve-archeveque.com

les sources Saint Léger

 

 

sosie de star :
Alain de St Léger

 

Lu sur le site http://www.sosie-star.com.
Reste à découvrir de quelle star il s'agit
;O)

 

 

 

 

 

  

 

http://www.stleger.info