une rivière St-Léger en Guadeloupe

Cette carte postale ancienne est ainsi légendée : "Dans les Forêts de la Capesterre - Halte d'Excursionnistes dans le lit de la Rivière St-Léger".
En 1976, Capesterre (en jaune sur la carte ci-dessous) devient par décret Capesterre-Belle-Eau.
Ainsi il existerait une rivière St-Léger en Guadeloupe !

On pourrait imaginer que le nom soit en rapport avec Alexis Saint-Léger Léger (le poète Saint-John Perse), d’autant que "(...) L'habitation Le Bois-Debout est une plantation sucrière (...) propriété de la famille maternelle d'Alexis Léger, à Capesterre-Belle-Eau (…)" - voir à ce sujet notre Fourre-Tout n°11
Mais Saint-John Perse est né en 1887 et la carte postale date du début du XXe siècle. Alexis était encore gamin ou presque…

Qui peut nous renseigner

Merci de nous contacter

légende ici : "Les bois de la Capesterre - Une halte à l'Ajoupa Mégy"

 

 

 

 

PUB ! 

Lu sur http://www.saintlegervoyages.fr : "Vous avez un projet personnel ou un besoin professionnel, nous sommes sûrs de vous satisfaire dans les meilleurs délais et au meilleur rapport qualité / prix."
AGENCE DE SAINT MAUR DES FOSSES - 21 avenue Emile Zola
AGENCE DE SUCY EN BRIE - 6 rue de la Porte
AGENCE DE
BOISSY SAINT LEGER - 45 rue de Paris

 

 

 

 

 

Saint Léger du Houley
(Calvados)

En 1793, on trouve Saint Léger d'Ouilly et en 1801 Saint Léger du Houley.
En 1825, Saint Léger du Houley fusionne avec Ouilly la Ribaude et la commune devient Ouilly du Houley.

En Basse Normandie, dans le département du Calvados, Ouilly du Houley se trouve dans l'arrondissement et le canton de Lisieux (10 km), capitale du Pays d’Auge. Deauville est 35 km.

Ce village de 200 habitants offre un cadre naturel calme, verdoyant et boisé avec une faune et une flore préservées : un havre de paix ! Au milieu des prairies et forêts, les chemins de randonnées du Calvados vous feront découvrir les richesses du Pays d’Auge : manoirs, haras, églises, cidreries…

un cadran solaire à Ouilly du Houley - http://graffitimania.free.fr

A l'intérieur de l'église St Martin de Ouilly du Houley, on trouve deux autels qui proviennent de l'ancienne église St Léger, démolie au début du XIXe s. : l'un abrite la statue de saint Léger, en bois, du XVIe s., l'autre celle de saint Mathurin :

saint Léger
 

saint Mathurin

On peut admirer dans la commune un château du XVIe (IMH - enceinte polygonale flanquée de tours rondes, ancienne chapelle castrale) et un manoir Saint-Léger.


le château


le manoir de Saint-Léger

24 décembre 1708 : un meurtre !

 

  

 

   

Amandine de Saint Léger

"Chansons de Paris" est une opérette dont la partition est constituée des airs les plus célèbres de "La Belle Epoque", arrangés par le compositeur belge Max Alexys (1890-1967). L'ouvrage a été créé sur la scène du théâtre de Besançon en 1954 avant de tourner en région. Il a fait escale à Paris, au théâtre de la Porte Saint-Martin au cours de la saison d’été 1957. Cet ouvrage de montage est encore ponctuellement repris.

L’action débute le 14 juillet 1910 à la terrasse d'un café proche de la place du Tertre. On chante, on danse, on boit, on s'amuse face à la maison de deux charmantes jeunes filles Camille et Nichette, cette dernière étant courtisée par le jeune Gaétan. Florent de Lussac, étudiant en droit, est amoureux de Camille. Aussi le remarque-t-on plus souvent sur la Butte que sur les bancs de la faculté.
Bien entendu, cette situation a ému oncle Archibald et tante Héloïse qui débarquent impromptu de leur province pour mettre bon ordre aux dérives de leur neveu préféré. Si Florent est prêt à résister à ses parents, Camille, plus sage, décide de s'effacer. Elle se lance alors dans "la vie parisienne" pour devenir une de ces "biches" adulées de la belle Epoque et prend le pseudonyme d'Amandine de Saint-Léger.
Mais les deux amoureux d'hier s'aiment toujours d'amour tendre. Après quelques péripéties, ils se retrouveront dans le cadre d'un joyeux carnaval...

On retrouve dans la partition, entre autres : "Je connais une blonde" (Gaétan), "Viens poupoule" (Casimir, Nichette), "Froufrou" (Adrienne)...

Lu sur http://pagesperso-orange.fr/anao/oeuvre/chansonsparis.html

 

 

 

 

"quelques martyres" de saint Léger
Ames sensibles, s'abstenir !

Saint Leodegarius - le martyre de Saint-Léger, Evêque d'Autun
image provenant d'une bible en français (vers 1200)
montrant ses yeux en train d'être percés avec une tarière

martyre de saint Ligier (saint Léger)
Le Miroir historial de Vincent de Beauvais, Tome III
auteur : Maître François (15e siècle)
actuellement au musée Condé de Chantilly

 

 

 

 

 

 

 

 

martyre de saint Léger
 

St. Leger (Leodegar), Evêque et Martyr - Fêté le 2 Octobre
par Jacques Callot, artiste français (1592-1635)
"Les images de tous les Saincts et Saintes de l'année" - Paris 1636
 


Sources et liens :

 

 

 

 

 

l'hôtel Crépy-Saint-Léger, à Lille (Nord)

75 rue Royale

La Banque de France est sise dans le Vieux Lille, aux 75 et 77 rue Royale.
Au 75, l'hôtel d'Hespel, construit en 1896 par E. Meurillon pour le compte d'Hespel, qui ruiné, ne l'habitat jamais.
Au 77, l'hôtel Crépy-Saint-Léger
, acquis en 1899 pour être reconstruit par M. Crépy-Saint-Léger ; cet hôtel particulier témoigne des conditions de vie de la grande bourgeoisie lilloise à la fin du XIXe siècle.

Extrait du "Bulletin de Lille" du jeudi 2 décembre 1915 :

BULLETIN DE LILLE
ORGANE BI-HEBDOMADAIRE PARAISSANT LE DIMANCHE & LE JEUDI
publié sous le contrôle de l'autorité allemande
En vente chez Madame TERSAUD, 14, rue du Sec-Arembault

ACTES DE L'AUTORITÉ ALLEMANDE - Conférence à la Commandanture
samedi 27 novembre 1915

Propreté de la voie publique - L'autorité allemande signale à la Municipalité que le nettoyage et le balayage des rues laissent à désirer. Spécialement, les trottoirs sont fréquemment souillés par les ordures des chiens, et son Excellence exige que des mesures soient prises pour faire cesser cet état de choses. Des punitions seront infligées à la Ville, si on n'y remédie pas de suite.
M. Crépy-Saint-Léger (remplaçant M. le Maire, souffrant), dit que c'est aux propriétaires des maisons riveraines à nettoyer ces trottoirs, et que cette obligation peut leur être rappelée par le Bulletin de Lille.
M. le Général objecte que l'autorité allemande n'a pas à s'adresser aux propriétaires, c'est à la Ville qu'elle s'adresse pour que des mesures soient prises afin d'assurer la propreté de la rue.

avant 1908 - la rue Royale au niveau de la Banque de France

M. le Maire a reçu, le même jour, de l'autorité allemande, la note suivante :

Lille, le 27/11/15
A la Mairie,

Ces temps derniers, la propreté des rues laisse, à nouveau, beaucoup à désirer, il y a souvent, sur les trottoirs, des quantités d'ordures de chiens. La Ville ne fait rien non plus contre le verglas, qui est dangereux pour les hommes et pour les chevaux.
Je prie la Mairie de prendre immédiatement des mesures nécessaires et énergiques, sinon, M. le Gouverneur se verra obligé de sévir.

Von GRAEVENITZ

 

 

 

la lavandière
de Saint-Léger

 

"À l’aube du XXe siècle, le quotidien d’un village du Limousin à travers le destin de Clarisse, une jeune lavandière décidée à conquérir sa vie."

 

 

page spéciale

 

 

 

la chapelle et la source de Saint Léger
à Mailleroncourt-Charette
(Haute Saône)

Située en Franche-Comté, Mailleroncourt-Charette, au pied des Vosges, est une commune de près de 300 habitants. L'altitude est de 169 mètres. Le village est très boisé avec des sentiers de randonnée balisés.

Charette est le nom de la famille qui possédait le village, au début de la féodalité.
Une fontaine carrée avec son auge, construite en 1815, se situe au centre du village. On y trouve également une croix potencée du XVIIe, une petite église reconstruite en 1909 et la jolie chapelle Saint Léger du VIIe. La fête patronale a lieu le 2 octobre.

l'église Saint Léger

la source de Saint Léger

La petite source de Saint Léger, captée et aménagée, se trouve aux abords de la chapelle. Certains attribuent à cette eau une merveilleuse efficacité dans le traitement des maladies oculaires.

la chapelle de Saint Léger

L'origine de la chapelle Saint Léger, dédiée au saint martyr, remonte au VIIe siècle. A cette époque, elle servait d'église pour les villages environnants.
C'est un but de promenade, lieu de calme, de repos et de recueillement. Située à l'orée de la forêt, elle est bercée par le gazouillement des oiseaux et le ruissellement discret du proche cours d'eau.

A Mailleroncourt-Charette, l'Arboretum de la Cude rassemble quelques 500 essences issues de tous les continents. Il offre 2 km de chemins ombragés serpentant sur 5 hectares. On y découvre toutes sortes d'espèces, rares, exotiques ou curieuses, notamment un cyprès de Lawson plus que centenaire.

Sources et liens :

 

 

 

   

 

  

 

http://www.stleger.info