AINT EGER LES ARA (71)

 

 

 

 

RESENTATION

Région de Bourgogne
Département de Saône et Loire
Arrondissement de Charolles
Canton de Paray le Monial
Communauté de communes de Paray le Monial

La Saône et Loire est le département le plus peuplé de la région de Bourgogne, avec 550 000 habitants au recensement de 1999. Contrairement à sa voisine de Côte-d'Or, sa population est regroupée dans des centres urbains importants tels que Mâcon, chef-lieu de département, Chalon-sur-Saône, Le Creusot-Montchanin-Montceau-les-Mines, Autun...
Pays d'élevage (le Charolais), de vigne (côte chalonnaise et côte mâconnaise), la Saône et Loire est avant tout une région fortement industrialisée, puisque environ les 2/5e de la population active travaillent dans l'industrie.

 

 

 

St Léger les Paray est situé à :

Accès routier par les RN 79 (future route Centre Europe Atlantique) ou RN 80.
Aérodrome à Paray le Monial (planeurs) et aéroport à Saint Yan (Ecole Nationale des pilotes de ligne, à 10 km).

 

Pour une localisation plus précise, cliquez ici :
 

  

 

La commune compte 610 habitants, appelés les Lesdégariens.

Elle n'en comptait que 561 en 1982, et 221 en 1975 !
Elle a une superficie de 1 337 ha, et 30 km de voierie.
L'altitude varie de 240 à 304 m.

Saône et Loire - Gentilés - Des noms d’habitants tellement surprenants !

 


le lotissement des Mûriers, qui a permis à St Léger d'augmenter sa population après 1975

 

Noms successifs de la commune :

Pour découvrir la carte de Cassini

 

Particularité : il n'y a plus d'église à Saint Léger les Paray !
Elle fut pillée en 1789, et détruite en 1848. Les pierres du cimetière furent employées pour construire des aqueducs.

 

Ce blason a été découvert dans l'ancienne église, actuellement maison d'habitation.
Les rosaces se retrouvent sur des carreaux de terre cuite provenant de la Visitation de Paray et de la maison natale de sainte Marguerite-Marie Alacoque à Hautecour.
Il s'agit plus d'un écusson que d'un blason proprement dit.
lI peut se "lire" ainsi : Ecartelé : aux 1 et 4, une rosace ; au 2, IhS en lettres gothiques ; au 3, m, surmonté de aria, en lettres gothiques ; une croix latine brochant sur la partition.

Les lettres IhS, sont les initiales de Jesus hominum Salvator, Jésus, Sauveur des hommes. m, surmonté de aria, se traduit évidemment par Marie.

Ces explications sont dues à Bernard PERRUSSON de Paray-le-Monial.

l'écusson de l'ancienne église
l'incroyable histoire de l'Abbé Nectoux
sur le pont du Bation, on y passe, on y passe...
le protestantisme aux XVIe et XVIIe siècles
St Léger les Paray au XVIIIe siècle


en 2009, un nouveau blason est adopté

 

Le 5 décembre 1852, à l'occasion de l'avènement au trône de Napoléon III, le nouvel empereur exprime le voeu qu'au lieu de célébrer les fêtes publiques, il soit célébré des actes de bienfaisance.
Le maire a commandé pour cette occasion 55 kg de pain de 1re qualité et 60 litres de vin pour distribuer aux pauvres de la commune.
Les gens l'accueillent au cri de : "Vive Napoléon III, vive l'Empereur !"
St Léger lez Paray compte alors 399 habitants (recensement de 1851).


le Vieux Château, à St Léger les Paray

A la même époque (1853) paraissait "La France illustrée". On y lit cette prose édifiante, sous la plume de V.A Malte-Brun :


"L'habitant de Saône et Loire a conservé le type bourguignon mais dans des proportions amoindries ; il est généralement brun, a le teint coloré et semble avoir gagné en développement de carrure ce qu'il a perdu en hauteur de taille.
Les femmes ont une réputation de beauté méritée ; l'élégance et le bon goût président à leur toilette, soit qu'elles adoptent les modes parisiennes, soit qu'elles cherchent à les harmoniser avec le costume national.
Les qualités morales répondent dignement à cet extérieur gracieux.
Le Bourguignon de Saône et Loire est hospitalier, franc, ouvert, loyal dans ses relations, constant dans ses amitiés ; il est habile et fin sans duplicité, économe sans avarice.
Depuis 60 ans*, le paysan a conquis par son travail la plus grande partie du sol ; mais, quoique fier et jaloux de sa conquête, il comprend et encourage volontiers ceux qui, moins heureux jusqu'ici, veulent, en travaillant, posséder à leur tour.
"

* soit depuis la Révolution


le monument aux morts
est situé route
de St Vincent Bragny
pour lire les 18 noms

Géographie du département de Saône et Loire - 1863 

Le Gaulois - 10 septembre 1883 

Le Matin - 8 novembre 1910 

Catalogue officiel du concours de Saumur des 17, 18, 19 et 20 juillet 1912

La Croix - 4 février 1914

La Lanterne - 5 avril 1914

 

 

AUEIL

 

 TOUTS ECONOMIQUES ET TOURISTIQUE

Paray le Monial :

Haut lieu de pèlerinage, Paray accueille les sessions du Renouveau Charismatique chaque été.

 

la basilique de Paray le Monial
Le pape Jean-Paul II y est venu le 5 octobre 1986.
Il y célébra une messe retransmise en mondiovision.

 

une série de cartes postales anciennes ici

des photos récentes de Paray le Monial là

et

 

C'est aussi le point de départ pour effectuer le circuit des églises romanes du Brionnais. Parmi les 14, celles de Anzy le Duc, Semur en Brionnais, Bois Sainte Marie...

 


Anzy le Duc

Semur en Brionnais

 

Saint Christophe en Brionnais :

 

le canal du Centre

 

Tourisme fluvial depuis Paray ou Digoin, avec son très spectaculaire pont-canal qui permet au canal du Centre de franchir la Loire.

Taizé (50 km) :

La Roche de Solutré (50 km), haut-lieu de la préhistoire, célèbre par François Mitterand et son ascension des lundis de Pentecôte

 

photo de la Roche de Solutré en 1907
plateau haut de 495 m
haut-lieu de la préhistoire
(20 000 ans avant notre ère)
Au pied de la Roche, Musée de la Préhistoire, inauguré en 1987

 

 

Temple Bouddhiste de style himalayen fondé en 1974 par le Grand Lama Tibétain Hagyu Ling et Château de la Boulaye entre Gueugnon et Autun (40 km)

 

http://www.mille-bouddhas.com/

 

Charolles qui est le berceau de la très célèbre race bovine charolaise, est connue aussi par ses marchés, la Tour Charles le Téméraire et sa faïence

 

 

et puis le vin...

 

ASSCIATINS
les Amis de Léo du Charollais, en décembre 2005
debout : Michel Bernigaud, Marc Bajard, Gisèle Bernigaud, Jean Thomas, Gérard Finat, René Lamotte, Joanny Melot
assis : Marcel Dal Vecchio, Sylvain Cognard, Raphaël Bouchot et Annick Finat

les Amis de Léo du Charollais, en décembre 2012
debout : Marcel Dal Vecchio, Jean Thomas, Jérôme Lucian Bianci, Jacqueline Bajard, André Chogne, René Lamotte
assis : Gisèle Bernigaud, Gérard Finat, Annick Finat, Sylvain Cognard, Raphaël Bouchot

 

23 mars 2013 - Gérard Finat reçoit la médaille lors de la soirée des bénévoles
croqué ici par Roth, alias Robert Thisselin, de Paray le Monial

 

les membres du bureau de Comores Horizon :
Sylvie Bonnardot, Florence Pandrot, Annick Bouchot et Stéphanie Pentolini

 


 

Léo et Blanchette la Charolaise
qui nous ont fort bien accueillis
pour le
3e Rassemblement des St Léger,
les 2 et 3 juin 2001

 

Léo, dans son habit de lumière, souhaite de bonnes fêtes de fin d'année 2005 !
 

 

Le Forum des Associations de 2005, à Paray-le-Monial

Manoeuvres militaires à St Léger les Paray, en juin 2011

Montgolfières dans le ciel de St Léger, en août 2011

Au volant d'un tracteur-tondeuse, en mai 2016

 

 

la mairie de St Léger les Paray

 

EPRESSIONS

Le Bourguigon ne boit pas, il canonne. Après une biture, il est pompette. Quand il est par terre, c’est qu’aula tseu. Quand ça va mieux, il entonne le fameux ban bourguignon. Parfois, ses croquenots trop courts lui font mal aux panards. Il aime manger des treuffes avec la gruotte du sanglier qui avait r’veuillé le champ. En cas d’embistrouille avec lui, tu risques de prendre une tânée. Sur la route, il s’impatiente derrière les trainiauds. Il s'est fait beugner sa caisse par un beusenot. L’avant est tout déniapé, l’aile esquintée. Quand le ptiot chioune ou pioune, il lui met sa cheulotte - ou sa teuteute - dans la bouche et ça va mieux, à moins que ce ne soit un chiounoux. Il ne rate pas, il queûte. Il ne demande pas ce qu’on fait cet après-midi mais : " Qu’est ce qu’on fait c'tantôt ?" La Bourguignonne aime la propreté et ramasse les chenis sous le lit. Le Bourguigon roule les r et met toujours un le ou un la devant les noms propres : "J’ai vu le Maurice et la Gerrrmaine".

 

 

"Treuffes à la patte..."
(pommes de terre au lard)

  • Prenez 8 à 10 pommes de terre de St Léger, pelez-les, lavez-les
  • Placez une casserole sur le feu avec un morceau de beurre gros comme la moitié d'un oeuf, laissez chauffer
  • Mettez un quart de lard maigre coupé en petits morceaux, faire prendre couleur au lard et ajoutez une cuillère de farine que vous remuez bien
  • Lorsque vous verrez cette dernière brunir, ajoutez un bon verre d'eau ou, mieux, de bouillon, sel, poivre, bouquet de persil, thym et laurier
  • Coupez vos pommes de terre en morceaux et mettez-les dans votre sauce
  • Laissez cuire à feu doux ... Une heure de cuisson suffit.
Bon appétit !

 D'autres recettes existent : Cacou, Escarboeuf, pâté chaud de canard...

Pour accéder à la page "recettes"

 

 

COTMES

Pour découvrir Joanny Furtin, barde charollais,

 

A St Léger les Paray a eu lieu en 2001
notre 3e Rassemblement des St Léger

... et ce fut... révolutionnaire !
 

 

Cliquez sur l'image pour en savoir plus :

... et en 2014 l'Assemblée Générale
de l'Association des St Léger

 

   ÉENTO

  • Mairie : 03 85 81 69 41
    mairie-st-leger-les-paray@wanadoo.fr
  • Raphaël Bouchot, coordinateur de la région 6 et président des Amis de Léo du Charolais :
    03 85 81 32 51 - 06 15 01 76 27
    raphael.bouchot71@orange.fr

l'autre photo

 

St Léger les Paray dans la presse

St Léger en Gaume // St Léger les Paray

des photos récentes de St Léger les Paray ici

les ponts de St Léger là

 
 

 

- STUDIO A LOUER - 2015  

1 pièce à vivre - 1 chambre - salle de bain WC
tout équipé - 4 couchages - entrée indépendante
L'ensemble est situé au rez-de-chaussée d'un pavillon.
à louer pour un WE, des jours de semaine ou à la semaine

Contacter :

Annick et Gérard Finat
31 Les Mûriers - 71 600 St Léger les Paray
06 75 39 37 98 - afinat@orange.fr

 

 

le site des Archives Départementales

 

Entr'actes : le site de la Géniale Généalogie du 71

 

 

 

http://www.stleger.info