les rmes de Saint Léger les Aray

 

cu

La crosse est celle de saint Léger, évêque d'Autun. La couleur rouge symbolise le sang versé par le martyr. Les deux fasces ondées évoquent les deux rivières qui arrosent le village : l'Oudrache et la Bourbince.

Ce blason se lit donc ainsi :

"De gueules à deux filets ondés d'argent mis en fasce ;
une crosse d'or en pal brochant sur le tout."

 

ouronne

L'écu est surmonté d'une couronne murale d'or de trois tours crénelées, maçonnée et ouverte de sable : attribut classique des villes de France.

 

 

 

upports

Les deux charolais au naturel ont été choisis pour représenter ce pays d'élevage connu pour sa très célèbre race bovine.

 

evise

Nous avons simplement repris comme devise le nom de la paroisse dès le XIe siècle : SANCTUS LEODEGARIUS, d'où découle le nom actuel des habitants.
Sur un listel d'or, doublé de gueules, les lettres capitales de sable :

SANCTUS LEODEGARIUS

 

Voilà donc les explications données par Claude SONGIS, héraldiste à ses heures, ingénieur ICAM, directeur général honoraire de la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Abbeville, qui, après avoir observé le blason de Saint Léger sous Cholet, où habite sa fille, a répondu à l'appel de Christophe RIPOCHE, lui proposant de créer le blason des Saint Léger qui n'en avaient pas. Après des échanges fructueux avec Saint Léger les Authie, avec Saint Léger de Fougeret, c'est avec Saint Léger les Paray que le travail s'est fait !
D'autres sont actuellement en cours, car, comme le dit Claude "Il ne s'agit pas de plaquer n'importe quel blason, fut-il très esthétique, sur n'importe quelle commune. Ce travail nécessite un dialogue entre celui qui connaît son village, son histoire, ses particularités, ses monuments… et moi, qui ne connais que l'héraldique. En effet, l'art du blason est une langue, qui comme toutes les langues comporte un vocabulaire et une grammaire. Cette série d'allers et retours, qui peuvent aller très vite ou prendre plusieurs mois, donne lieu à chaque fois à des propositions graphiques, la dernière étant bien sûr adoptée par le Conseil Municipal et donne lieu à une délibération prise en toute légalité ! Cette recherche à la fois historique, symbolique et graphique me passionne."
Ce blason a bien sûr reçu l'assentiment de Madame la Directrice des Archives Départementales de Saône et Loire. Merci Claude, pour avoir donné du temps à "travailler et réaliser ce blason qui devient ainsi notre carte d'identité !"

Raphaël BOUCHOT - Bulletin Municipal de 2009

 


 

ici un article du Journal de Saône et Loire - lundi 1er août 2016
cliquez sur l'image pour un agrandissement

 

 

 

 

 

http://www.stleger.info