oanny urtin (1893 - 1982)
auteur-compositeur
poète et chantre du folklore charolais
créateur des "Gâs du Tsarollais"

 

Voici la fameuse chanson du barde Joanny Furtin, président fondateur du groupe folklorique "les gas du tsarollais" en 1935 à Charolles, intitulée "les bordes", chanson créée à l'époque pour danser autour des "feux de la Saint Jean".
C'est, en soirée-spectacle du groupe folklorique, la chanson de fin, puisqu'autour d'un feu "de scène" , les "gas et les feuilles" (les gars et les filles) dansent en l'interprétant :

 

 

Les bordes
Paroles et musique de Joanny Furtin

Les gamins d'un air volage
S'en vont quérir les fagots
L'on entend dans le village
Claquer leurs bons gros sabots
Les enfants sont tous en fête
Et les vieux rient doucement
Quand la borde sera faite
Chacun chantera gaiement :

Refrain

Autour du feu, filles, garçons
Faisons des rondes
Faisons des rondes
Autour du feu, filles, garçons
Chantons nos joyeuses chansons !

Bientôt la borde s'achève
L'on accourt des environs
Et la lune aux cieux se lève
Au son des accordéons
Des gars le plus vieux allume
La borde, plein de fierté
Allons, amis, elle fume
C'est le moment de chanter :

Jean, va chercher ta musette
Et toi, Louis, ton flageolet
Plus belle sera la fête
Car nous serons au complet
Puis chantons tous en famille
Nos bons vieux airs d'autrefois
Auprès du feu qui pétille
Redisons à pleine voix :

Sautons suivant la coutume
La borde, puis nous ferons
Passer nos boeufs dans la brume
Sur la cendre des tisons
Et si Dieu nous prête vie
Nous reviendrons l'an prochain
Près de la borde chérie
Entonner ce gai refrain :

 

Sur la carte postale, l'homme qui lève le coude en "buvant un canon" n'est autre que l'ami Raphaël Bouchot, sans barbe à l'époque !

Voici une autre chanson composée par Joanny :

 

 

Le Blé de France
Air : La Valse Brune
Joanny Furtin

Quand le froment se verdit dans la plaine
Quand l'horizon est d'un rouge vermeil
Sous le zéphir qui jette son haleine
Dans la campagne, au coucher du soleil
Nous allons voir le blé qui se balance
Oh ! qu'il est doux d'entendre son frisson
Car ce blé vit, et son âme s'élance
Et dit une chanson :

Refrain

C'est le blé de France
Que l'on écoute en silence
C'est le blé fait d'espérance
Dont les épis sont meilleurs
C'est le blé de France
Qui dans le soir se balance
Blé de sueur, d'espérance
Des bons travailleurs.

Oui le froment est une herbe sacrée
Donnée par Dieu, puis bénie de sa main
Nous espérons en sa plante dorée
Qui vient nourrir le pauvre genre humain
Et, vers le soir, quand le rossignol chante
Qu'au fond des bois on entend le coucou
Alors le blé qui me berce et m'enchante
Fredonne tout à coup :

 

Le blé jauni, là-bas vite on moissonne
Les paysans déjà lèvent leur faux
Soudain l'acier dans les épis résonne
Et le blé meurt à l'ombre des ormeaux
Coquelicots s'entassent dans les gerbes
Bleuets d'azur jonchent le vieux terroir
Et le froment vient se marier aux herbes
Pauvre blé... plein d'espoir !

Refrain

Cher blé d'or de France
Que l'on moissonne en silence
Chante la Paix, l'Espérance
Reviens essuyer nos pleurs
Cher blé d'or de France
Inspire à tous la Croyance
Chante la Paix, l'Espérance
Aux bons travailleurs.

 

Lien : http://gasdutsarollais.free.fr/  

 

 

 

 

http://www.stleger.info