AINT EGER
DE OUGERET (58)

 

 

 

RESENTATION

Région de Bourgogne
Département de la Nièvre
Arrondissement et canton de Château-Chinon,
"capitale du Haut Morvan"
Communauté de communes du Haut-Morvan

 


Saint Léger de Fougeret est situé dans le Parc Naturel Régional du Morvan dont le point culminant est le Haut Folin (901m).
Nous nous trouvons à 8 km de Château-Chinon, à 15 de Saint-Honoré-les-Bains (station thermale), à 65 de Nevers et 300 de Paris.

Pour une localisation plus précise, cliquez ici :
 

 

Parc Naturel régional du Morvan - le Haut Folin

 

Les habitants s'appellent les Léodégarois, dits "les dresse-oreilles"
Leodegarius était le nom latin du saint Léger.

Saint Léger est une paisible commune à vocation rurale - un bourg et plusieurs hameaux.
On dénombre 120 résidences principales et autant de résidences secondaires.
Sa situation dans le parc régional en fait une région très touristique et de remise en forme avec la station thermale de Saint-Honoré-les-Bains toute proche.

 

 

ISTOIRE

Anciennement "Sancti Leodegarii de Forgeto Ecclesia", la paroisse est connue depuis le XIe siècle.
En 1173, on trouve "Saint Ligier de Fogeray".

Saint Léger de Fougeret tire son nom du saint éponyme, évêque d'Autun au VIIe siècle, et de "filicarithum", lieu où poussent les fougères.
La commune adhère à l'Association des Saint-Léger de France et d'Ailleurs.

 


le moulin de Champs

L'occupation du territoire de la commune remonte à l'époque gallo-romaine, comme en témoigne la découverte des vestiges d'une villa, de céramique et d'une monnaie de Tétricus. Le village, fondé au XIe siècle donc, relève pour une part du duché de Nivernais et pour l'autre du comté de Château-Chinon.

Avant 1794, on trouve le nom de Saint Léger de Fougerette.
Sous la Révolution, le village s'est appelé
Fougeret la Montagne.


1833 - le curé a un petit-fils, apparemment
:o)

Pierre Sureau, 24 ans, 1 enfant, scieur de long, a été poursuivi à la suite du coup d'État de décembre 1851

  Pour découvrir la carte de Cassini,

La similitude de nom a fait souvent confondre Saint Léger de Fougeret avec Saint Léger de Fourcheret, près de Quarré les Tombes, qui s'appelle aujourd'hui Saint Léger-Vauban (89).

 

OPULATION 

On compte en 2008 (bourg et hameaux) 361 habitants sédentaires.
La densité est de 11 habitants par km².
Evolution de la population :

356 en 1999
322 en 1982
445 en 1968
514 en 1954
787 en 1931
888 en 1921
1230 en 1906
1314 en 1891
1433 en 1876
1517 en 1846
996 en 1820
940 en 1793

 

la place principale de St Léger de Fougeret
le monument aux morts, l'ancien bureau de poste et la mairie

 

pour lire les 84 noms du monument aux morts
2014 - réhabilitation du carré militaire communal

L'altitude est de 500 m à la mairie et 640 sur la colline.
Sur la commune coulent trois rivières : le Garat, le Guignon et la Maria.

Importante faune sauvage ; les animaux typiques sont les hérons, les sangliers, les chevreuils, cerfs et biches, renards, blaireaux, perdrix, écureuils, lièvres et faisans : le paradis des chasseurs pour qui aime la chasse au gros !
Autre particularité dans le Morvan : la protection de tous les rapaces et serpents, surtout la couleuvre.

 

Surplombant St Léger de Fougeret, à voir la statue de Notre Dame de la Garde, qui fait partie du château de Saint-Léger et ne se visite pas. Elle est située en plein champ, sur un monticule rocheux au milieu des broussailles, et regarde en direction du château. Monument privé, au même titre que le château, la commune n'a rien à voir dans l'entretien du site.
Cette statue (1899), don du comte et de la comtesse de Varey, châtelains à St Léger, aurait été érigée pour conjurer les violents orages d'été, dévastateurs pour les moissons. Elle fut amenée sur un char tiré par 17 paires de boeufs, représentant les principaux hameaux de la commune, et dressée sur un amoncellement naturel de rochers granitiques. L'inauguration eut lieu le 19 février 1899 en présence de 2 missionnaires et de près de 2000 personnes. Elle était autrefois l'objet d'un pèlerinage en septembre pour la fête de la Vierge.

 

La superficie de la commune est de 3 219 ha dont 1330 ha de forêts : résineux et feuillus - important commerce de bois de chauffage et industrie.

 

débardage de bois à St Léger de Fougeret

 

A Saint Léger de Fougeret, l'agriculture est présente sous forme d'élevage de bovins, principalement la race charolaise, géniteurs pour la reproduction en France et à l'étranger.
Tous les mardis, grande vente de bestiaux au marché au Cadran à Moulins-Engilbert, notre voisin. Vente importante de géniteurs, vaches jeunes et adultes et de veaux. Pour ces derniers, beaucoup partent en Italie pour l'engraissement. Les jeunes géniteurs et les jeunes vaches partent à l'étranger ou restent en France, pour faire ou compléter des troupeaux. En 2007, la Bourgogne a énormément vendu de jeunes bestiaux en Russie. Vente aussi de bêtes pour la boucherie : la fameuse viande charolaise !

Autres élevages dans notre commune : le mouton pour la reproduction et la boucherie ; dans d'autres communes de la Nièvre : un peu de porc pour la boucherie.

 

LA IE A SAINT LEGER DE OUGERET

 

oblitération de 1918

oblitération de 1923

21 maisons sont antérieures à 1839
L'ensemble mairie-poste-école date des années 1870-1872. La poste est fermée, et l'école depuis 2010 aussi.

 

l'église du XIXe s., de style néo-roman, par temps de brouillard !

l'école maternelle

photos de classe

 

Plus de commerçants - seul un boulanger passe deux fois par semaine, le jeudi et le dimanche
Nous avons sur la commune trois artisans :

 

En septembre 2003, les confituriers Jacques et Emmanuel Sulem ont eu les honneurs de la presse télévisée, dans l'émission "Côté Cuisine", sur France 3.

Pour apprendre à préparer une bonne confiture aux coings

 

A noter également :

 

 
 

le camping de St Léger de Fougeret

Auberge de l'Etang de la Fougeraie - restauration du vendredi soir au dimanche midi - camping - carpodrome : le 1er carpodrome de la Nièvre dans un étang de 7 000 m² alimenté par des sources. Il y a été introduit plus de 800 kg de carpes miroirs communes et amours, en plus du poisson déjà présent.

chalet dans la neige

Pour une visite guidée :
 

Le camping de la Fougeraie souscrit à la charte Camping Qualité

 

De la balade à la randonnée, vous pourrez découvrir, aux pas des chevaux, le Parc Régional du Morvan. Pour atteindre la ferme équestre du Traclin, cliquez ici :

http://fetraclin.com

 

 

OURISME

maison de campagne à louer à Saint Léger de Fougeret
5 personnes maximum -
http://www.amivac.com/site10909

http://www.chambresauxchamps.fr

©François Pillien
la façade principale du château donnant sur le magnifique jardin à la française

Sur la route de Moulins-Engilbert, il ne se visite pas (propriété privée - ouverture du parc uniquement lors des Journées du Patrimoine) : c'est une maison forte du XIVe siècle, attestée en 1351, profondément modifiée et agrandie au XVIIe, inscrit aux M.H en 1984, avec un intéressant colombier de 260 boulins surmonté d'une lanterne.
L'aile gauche de la façade principale ainsi que le colombier seraient de la seconde moitié du XVIIIe. Le parc de sapins abrite un étang et une cascade et est fermé par une très belle grille du XVIIIe.
 
 

©François Pillien
le château avec ses hauts toits de tuile à lucarnes et girouettes du XVIIIe siècle

 

©François Pillien
le jardin des communs du château

 
 

 

 

l'église de St Léger de Fougeret

L'église paroissiale Saint-Léger date du milieu du XIXe. Elle est la propriété de la commune. L'église antérieure avait été détruite par un incendie le 16 avril 1852.
L'actuelle a été construite au même emplacement en 1853 et consacrée le 5 septembre 1854. Nouvel incendie "du clocher" en 1991 et rénovation en 1993.
Le clocher de pierre qui abrite un vestibule est surmonté d'une flèche octogonale.
On trouve dans l'église une statue du saint Léger, en bois teinté, datant de la première moitié du XVIIIe.

©www.leodegarius.com

la statue du saint Léger : contrairement à l'iconographie traditionnelle, qui le représente avec les yeux crevés et tenant dans ses mains les instruments de son supplice, le saint est ici représenté en évêque bénissant les fidèles.

 

"Elle est de style roman, et peut accueillir 250 à 300 personnes. On l'a rénovée car elle a subi un incendie le 2 septembre 1991.
C'est le conseil municipal et l'assurance qui ont décidé la rénovation, sur les conseils des architectes. L'assurance a payé 2 millions et le reste est à la charge de la commune.
Les entreprises qui ont participé sont : Ets Jaquet pour les pierres du clocher, Ets Prost et Legouge pour la charpente et la couverture, Ets Duplessis pour la couverture du clocher, Ets Duvernois pour la serrurerie, Ets Faucon pour le plâtre et la peinture, et Ets Flair pour les cloches.
Les matériaux utilisés sont traditionnels.
La durée de la rénovation a été de 6 mois, de novembre 1992 à mai 1993."

Emilie
Journal de l'école SDS (St Léger de Fougeret / Dommartin / Sermages)
année scolaire 1993 / 1994

Depuis cette date, un site Internet était né sur le regroupement pédagogique des 3 communes, avec bien des renseignements (François Mitterrand est venu parfois jouer aux quilles sous les ombrages des trois tilleuls de Dommartin : Henri IV, Sully et Robespierre...)

"Aux intervillages 2003, j’ai fait le koala et le crabe. On a annulé le tir à la corde. J’ai bien aimé les intervillages, je me suis fait un copain, il s’appelle Renaud.
Les équipes de Sermages ont gagné, les équipes de Dommartin sont les 2e et les équipes de St Léger les 3e. Ma maman a aimé les majorettes, moi je n’ai pas aimé."

Vincent

Cliquez sur l'image pour le visiter :

 

A la rentrée 2008/2009, malheureusement, l'école de Sermages a fermé, et la classe maternelle à Saint-Léger (regroupement pédagogique avec les deux communes voisines de Sermages et Dommartin) a fermé elle aussi, le vendredi 2 juillet 2010 au soir. Depuis la rentrée 2010/2011, les élèves de la classe maternelle du nouveau regroupement scolaire Dommartin / Dun-sur-Grandry / Saint-Léger-de-Fougeret / Saint-Péreuse vont à l'école à Dun sur Grandry.
Le regroupement scolaire est ainsi constitué : Dun sur Grandry école maternelle / Saint-Péreuse CP-CE / Dommartin CM.
A Saint-Léger, depuis lors, une salle multicuturelle a été réalisée après travaux dans la salle de classe de l'ancienne maternelle

 

de très jolies vues de St Léger de Fougeret
en ce temps-là... les flotteurs de bois
le mois de la pléchie en Morvan - mars 2014
des coupures de presse anciennes
pour découvrir une femme, un homme, un lieu

 

 

A OIR DANS LA EGION

 

©François Pillien
le Morvan

 

François Mitterrand - son lieu de méditation quand il venait respirer l'air pur du Morvan

 

jardin allégorique François Mitterrand

 

 

le lac de Pannecière

 

le barrage de Pannecière en période de vidange

 

le barrage de Pannecière

 

 

le lac des Settons

 

 

 

SSOCIATIONS

vous trouverez ici son blason et une photo de famille !

ici des photos de leur 1re exposition, en 2007

là des photos des manifestations de 2008

Fête de la Pomme et des Saveurs d'Automne - 2009

L'Art de Faire - objets d'art artisanaux - 2011

Idées de collectionneurs et jouets anciens - 2011

L'Art-Passion - réalisations artistiques - 2012

De fil en aiguille - transmission du savoir - 2012

Journée artisanale de création d'art - 2013

d'autres cartes postales anciennes du village ici

 

 

St Léger de Fougeret - le bourg

 

 

EMENTO

 

 

Pour qui aime la nature et l'air pur, il faut venir à St Léger de Fougeret.
Nous vous attendons pour continuer cette visite dans notre beau pays.
A bientôt !

invitation au voyage, par Roger
le village
le Morvan

 

 

Venez découvrir à St Léger les différents chemins de randonnées
Renseignements au secrétariat de mairie 03.86.85.14.70
Josiane Michot - les Amis du Léo Morvandiau
03.86.85.13.64 - 06.83.65.81.16
balade le 1er dimanche du mois

 

 

St Léger de Fougeret, vu de la route de Luzy
http://www.soirat.com/genea/lieux/

 

Ici une vidéo de 4 min 50 sur St Léger

Là une autre vidéo amateur de 30 s

 

Nous vous proposons la visite du site d'un amoureux du Morvan.

Vous découvrirez Château-Chinon en cliquant sur sa mairie,
mais aussi la forêt morvandelle et le Pays des Lacs...

la mairie de Château-Chinon et la fontaine de Niki de Saint Phalle et Jean Tinguely


Vous saurez tout sur le tacot du Morvan et le flottage du bois,
les nourrices morvandelles, en cliquant sur François Mitterrand
qui fut, entre autres, maire de Château-Chinon et député de la Nièvre :

 

 

 

 

http://www.stleger.info