arrivée surprise de la troupe de St Léger près Troyes (Aube)
qui a - secrétement - préparé une danse bretonne de belle facture !
 

 

 

 

Georges, ancien maire de St Léger près Troyes,
en Bretonne rayonnante ;O)

 

 

... et l'on s'applaudit !

 

 

... ... et l'on applaudit !

 

 

... et l'on rit !

 

 

... et l'on chante !

 

  

on chante !  

 

 

on chante !  

 

  

on bouge !  

 

  

on prend des virages dangereux !  

 

 

on n'oublie pas de manger...

 

  

 bon app', Isabelle !

 

 

... ni de trinquer !

 

 

les Saint-Léger de France et d'ailleurs réunis

"Le 6e grand rassemblement des St Léger de France et d'ailleurs s'est tenu dernièrement à Saint-Léger-des-Prés en Bretagne.
Cette petite bourgade de 232 âmes, située entre Rennes et Combourg, a reçu avec brio quelque 800 personnes, en comptant les logeurs, venues de France, de Suisse et de Belgique afin de découvrir cette région bretonne, sa population, ses spécialités locales et retrouver les membres de la grande famille des "Léo" (diminutif de Leodegarius, patronyme latin de Léger, évêque d'Autun au VIIe siècle, saint patron des 73 communes portant son nom).

Sur place, plus de 100 bénévoles de Saint-Léger-des-Prés et des communes environnantes ont oeuvré magnifiquement tout le week-end pour accueillir, loger, restaurer et divertir tous les visiteurs : retrouvailles amicales, dégustations de produits locaux, animations musicales bretonnes, repas en commun, balades à Combourg, à Saint-Malo, au Mont-Saint-Michel, jeux intervillages, distribution des lots de la grande tombola nationale et soirées dansantes.
Comme chaque année, ce fut aussi l'occasion de tenir l'assemblée générale de l'association. Le Guide des Saint-Léger, datant de 1998, sera réactualisé afin de mieux faire connaître les villes et villages et paraîtra en 2008.

Le Limousin était représenté à ce grand rassemblement grâce au déplacement de plusieurs habitants de Saint-Léger-Magnazeix (Haute-Vienne) et de Saint-Léger-le-Guérétois (Creuse). Rendez-vous a été pris pour l'assemblée générale de l'association à Saint-Léger-les-Authie les 1-2 et 3 mai 2008 en Picardie."

St Léger Magnazeix
Le Populaire du Centre - 9 juillet 2007

 

 

 Raphaël et Christophe 

 

 

  Chantal (St Léger sous Cholet - 49) et Luce (St Léger de Fourches - 21) 

 

 

 bon anniversaire, Sylvain ! (St Léger les Paray - 71)

 

  

Christian et Chantal 

 

  

l'AG du dimanche matin

Ambiance très conviviale. Il est décidé, entre autres :

  • nous basant sur un principe de solidarité, que l'association des Saint Léger assure à chaque association locale organisatrice d'un rassemblement un minimum garanti de 1500 et qu'elle récupère, si le bilan financier est supérieur à 1500 , un 1/4 de la différence entre l'excédent de la fête et ces 1500
  • qu'une série de 6 timbres voie le jour, en lien avec d'autres associations de communes : les St Georges, les St Aubin, les St Laurent, les St Médard et les Ste Foy
  • que paraisse pour l'AG 2008 de St Léger les Authie (Somme) le nouveau "Guide des Saint Léger", celui de 1998 étant épuisé et devenu obsolète. Les correspondants de chacun des St Léger seront mis à contribution
  • que la Tombola 2007, qui a été un succès, soit reconduite en 2009
  • que le compte de l'asso soit transféré au Crédit Mutuel
    nouveau RIB pour les virements de France : 15459 - 37140 - 00010791001 - 36
    nouveau code IBAN pour les virements de l'étranger :
    FR76 1545 9371 4000 0107 9100 136

 

 

les valeureux cyclistes venus de St Léger sous Cholet

 

"Les 7 cyclos de Saint-Léger-sous-Cholet : Jacques Rousseau, Maurice Thomas, Jean-Louis Mignault, Dominique Pégé, Claude Malicot, Daniel Tessard et, pour la première fois, une féminine : Juliette Coué. Philippe Allanic les accompagnait en voiture pour l'intendance : il leur préparait les repas, transportait les bagages, soignait les petits bobos... Ils sont partis le samedi matin à 2 h 30. En arrivant à Vitré, ils ont eu la joie de voir arriver les cyclos de Saint-Léger-des-Prés, avec leur club de Combourg. Ils étaient 11 et c'est en choeur qu'ils ont accompli les 50 km qui les séparaient du lieu de rassemblement où ils sont arrivés vers midi. Les Combourgeois ont donc parcouru 100 km et les Saint-Légeois 185 km, parcours difficile avec un vent de face, selon Jacques. Au retour, c'est sous la pluie glacée qu'ils sont partis lundi matin jusqu'à Vitré. Ensuite le ciel s'est éclairci et ils sont arrivés à 17 h place de la poste où les attendait l'objectif de Maurice qui a filmé l'arrivée. Les cyclos préparent maintenant Saint-Léger-sous-Cholet / la tour Eiffel ; ce sera pour le samedi 16 juin."

extrait d'un article de Ouest-France de juin 2007

 

 

 

 

 

 

 

 

les stands gastronomiques
ici, Arlette et Myriam
de St Léger de Montbrillais

 

 

on sent bien que Jojo, ancien maire de St Léger les Paray,
va se laisser tenter par un gâteau creusois...

 

 

6e rassemblement des St Léger en Bretagne

"Le 6e rassemblement des St Léger de France et d'ailleurs s'est tenu le week-end de Pentecôte à St-Léger-des-Prés en Bretagne.

Une petite bourgade de 232 âmes située entre Rennes et Combourg qui a reçu avec brio quelque 800 personnes venues des 4 coins de l'hexagone mais aussi de Suisse et de Belgique. Parmi eux, une quarantaine d'habitants de St-Léger-les-Paray qui ont fait le déplacement afin de découvrir cette région, ses spécialités mais aussi pour retrouver les membres de la grande famille des amis de Léo (diminutif de Léodégarius, nom latin du saint Léger, évêque d'Autun au VIIe siècle).

Sur place, plus de 110 bénévoles ont oeuvré tout le week-end pour accueillir, loger, restaurer et divertir tout le monde. Pari gagné, avec une organisation et un programme bien pensés, une ambiance des plus joyeuses et amicales pour des convives, au final, tous très satisfaits. Au programme, entre autres : rencontres, dégustations de produits régionaux, animations musicales bretonnes, balades au choix : Combourg, St-Malo ou le Mont-St-Michel, jeux intervillages et soirées dansantes.

Un très bon week-end qui a permis aux participants de se régaler, de bien rigoler, de contracter de nouvelles amitiés et que tous ne sont pas près d'oublier. Lors de la dernière soirée, Jean-Yves Ganche, maire de St-Léger-des-Prés, Guy Monxifrot, président de l'association bretonne, Christophe Ripoche, initiateur du mouvement, et Raphaël Bouchot, président de l'association lesdégarienne, entre autres, ont remis la clé au prochain village qui, dans 2 ans, recevra le 7e rassemblement : St-Léger-près-Troyes, dans l'Aube. Tous se sont d'ores et déjà donné rendez-vous et attendent l'évènement impatiemment."

Le Journal de Saône et Loire - 3 juin 2007

 

 

Anne, animatrice hors pair
des jeux qui, cause pluie,
se sont déroulés sous le chapiteau

 

"Pluie matinale n'est pas journale" avait pronostiqué Jean-Yves, le maire.
Bof...
"Bienvenue à St Léger des Prés...
... Mouillés !"

 

 

 un jeu intelligent, un jeu Nathan ! Il s'agissait :

 

 

 

 

 

 

 devant Aline, la barquette de FRAISES avant CHANTILLY

 

 

  le jeu des questions / réponses sur les "St Léger"

A noter les buzzers écrasables sur la table (haute technologie !) A gauche, assis, les scrutateurs d'écrabouillement de buzzers, un scrutateur par équipe.

 

 

les Suisses de St Légier-La Chiésaz contestent

 

 

preuve !

 

 

nouvelle preuve !

 

 

and the winner is... St Léger près Troyes !
Christian, maire de St Léger près Troyes (10) et Jean-Yves

 

 

 

pour la (toute) petite histoire - le palmarès des Olympiades

1er St Léger près Troyes : 31 points
2e St Léger des Prés : 26 points
3e St Légier-La Chiésaz : 24 points
4e St Léger près Pons : 23
5e St Léger les Paray : 21
6e ex aequo St Léger ss Cholet, St Léger / Martragny, St Léger en Gaume : 17
9e St Léger de Montbrillais : 16
10e St Lager Bressac + St Léger les Authie + St Léger les Domart : 12

 

 

 

Jean-Pierre (St Léger les Authie - 80) et Jojo (St Lager-Bressac - 07)

 

 

Chantal, Raphaël, et "au-dessus" d'eux Xavier
(St Léger Magnazeix - 87), le beau moustachu

 

 

6e Rassemblement des St Léger de France, Belgique
et Suisse, les 25 et 26 mai 2007

"Saint Léger des Prés ? Aucun de nous ne connaissait ce charmant village breton où avait lieu le 6e rassemblement. Pour nous, les St Léger 06, c'est à dire Edouard et Michelle DAVID, Monique et Jean-Claude BOYE, Yvette et Arthur DOUHET et leurs enfants Colette et Michel, Josiane et Claude RAPIN, Jacques et Yvette VALETTE, c'est après 1 300 km d'autoroutes ou routes, avec deux étapes, voire trois, que nous le découvrons. D'emblée, après la chaleur du Sud, nous apprécions la fraîcheur et le charme agreste de cette région verdoyante et l'accueil chaleureux de nos hôtes, soit en gîte, soit en chambre d'hôtes.

Après une nuit au frais et au calme et un copieux déjeuner, nous retrouvons tous les participants à la Mairie. Parmi eux, bien des visages et des sourires connus. Nous avons déjà partagé les joies des 5 rassemblements précédents. Pour avoir déjeuné un peu tardivement avec les représentants de St Léger les Paray, reçus dans la ferme où logent Jacques et Yvette, lorsque nous arrivons dans la salle où se tiennent les stands, le nôtre est déjà prêt : ces dames, Michelle, Monique, Yvette, Josie et Colette ont tout installé : panneaux présentant notre village, ses fêtes, ses activités, drapeau ou blason, et bien sûr les tartes ou cakes qui ont fait notre succès à chaque rassemblement. Le tout accompagné de livrets que nous envoie généreusement le Conseil Général, donnant toute indication sur les activités sportives du département : randonnées, canoying…

Nos voisins habituels sont là : les Ardéchois qui déballent les produits de leur terroir que nous goûterons bien sûr. Chaque St Léger s'affaire. On se visite, on déguste de stand en stand : saucisson ici, melon par là, vins, sans oublier le génépi de nos amis suisses. On se retrouve avec plaisir. La salle est bruyante et gaie. Il faudra, pour que le calme renaisse, la réception des édiles, les discours officiels et l'inauguration d'une plaque commémorant à jamais l'événement, scellée sur une stèle de granit, devant la Mairie.

L'apéritif d'honneur nous est offert. Méfiez-vous du "kir breton" délicieux mais traître. Le repas nous attend, servi par une armée de jeunes bénévoles souriants, sous le chapiteau dressé dans les prés voisins de la Mairie. Le traiteur nous a gâtés. Bien que nous soyons un bon demi millier de participants, tout se passe dans l'ordre, chacun recevant son plateau. Les tables étaient préparées bien avant, le vin et l'eau offerts. Après un café bienvenu, tranquilles, heureux et… repus, nous nous rendons devant l'église où les cars nous rejoindrons pour trois sorties prévues au choix :

  • St Malo, sa vieille ville entièrement détruite en 1944 et reconstruite à l'identique, ses remparts et un peu au large la tombe de Chateaubriand
  • ou bien Combourg et son château où Chateaubriand vécut une enfance mélancolique, et le canal avec ses 11 écluses
  • ou bien le Mont St Michel, mythique et magnifique dominant sa baie ventée mais ensoleillée.

A notre retour, chacun se disait ravi de son choix se promettant de visiter, après le rassemblement, les sites non choisis.

Le repas du soir animé par l'orchestre préludant au bal du soir se révèle aussi réussi que le dîner. Des groupes folkloriques se manifestent et invitent les uns et les autres à se joindre à leurs danseurs. L'ambiance est communicative et il n'est pas difficile de se joindre aux farandoles bien rythmées.

Le second jour prévoit une randonnée pédestre pendant que se déroulera l'Assemblée Générale pour les délégués, la messe aussi est prévue. Las ! L'averse se déclenche et bien des randonneurs potentiels renoncent à partir. Pour notre groupe, seul Michel, le gendre d'Arthur et d'Yvette Douhet, prend le départ. Il est breton et ne craint pas la pluie. Il reviendra trempé mais si content de sa balade que certains auront quelque regret !

Il pleut, il pleut et le thermomètre dégringole allégrement, 8 au lieu des 40 du Sud. Jacques a beau grelotter, il ne regrettera pas d'être là ! L'Assemblée Générale terminée, le kir breton réchauffera ceux qui l'apprécient. Les randonneurs dégoulinants reviendront, après s'être changés, sous le chapiteau pour le 3e repas.

A l'issue de l'Assemblée, nous apprenons que Jacques, démissionnaire parce qu'il faut bien un jour passer le flambeau à plus jeunes, est remplacé par Josie comme déléguée de l'Association pour représenter notre Saint Léger. Bien sûr il a un petit regret au cœur.

Il pleut, il pleut ! Que fera-t-on cet après midi ? Les Olympiades, jeux de plein air, étaient prévues dans les prés voisins, tout était prêt. Mais en Bretagne, la pluie on connaît, on sait s'en accommoder, et comment ! Les Olympiades auront lieu, sous le chapiteau - jeux d'adresse. Essayez donc d'attraper une fraise dans une assiette pleine de farine, mains dans le dos ! Essayez de ramasser une pomme dans un seau d'eau, non avec les mains mais avec la bouche ! Et tout cela dans des explosions de rire car les visages enfarinés ou dégoulinants d'eau amusent les spectateurs.

Durant l'après midi seront annoncés les résultats de la grande tombola et Madame Bernadette Chapotel, nouvellement installée à St Léger, gagne un carton de 12 bouteilles de vin de Bordeaux pour avoir acheté un carnet de tickets. Retenons en passant que notre village s'est distingué par l'acquisition de 20 carnets complets. Beau score, c'est le plus grand nombre par rapport au nombre d'habitants. Un grand merci à tous ceux et celles qui ont contribué à ce beau résultat et ont bien accueilli Jacques le vendeur ou Sandrine qui l'a bien aidé en plaçant quatre carnets à elle seule.

Après avoir révélé que le prochain rassemblement se déroulerait en 2009 à St Léger près Troyes, au pays du Champagne, le Maire de St Léger des Près remet la clef symbolique au Maire de St Léger près Troyes.

Se déroule alors une bien sympathique manifestation. Enfin, onze ans après le 1er rassemblement, Christophe Ripoche, l'instituteur de St Léger sous Cholet à l'initiative de qui se créa ce mouvement, est proclamé Président d'Honneur. Hommage enfin rendu et la modestie de cet ami de notre village est ainsi un peu "secouée". Le voilà bien obligé de monter sur l'estrade où il est acclamé longuement. Sont aussi acclamés les bénévoles, ceux qui nous ont reçus, si bien reçus. Les cadeaux affluent et les remerciements, les félicitations, se multiplient.

Pendant ce temps, dehors, dans le froid, les cuisiniers continuent à faire tourner les rôtissoires, alimentées aux fagots de bois. 40 gigots y cuisent pour notre dernier repas. Un régal. Un ban nourri les récompensera en fin de souper, chacun tiendra aussi à manifester son admiration par une telle réception sur le Livre d'Or.

Le bal s'annonce lorsque Monsieur le Maire de St Léger des Prés prend la parole. C'est pour nous avertir que la sous-préfecture vient de lui faire savoir qu'un avis de tempête est lancé. De fait, vent et pluie s'amplifient. Tout d'abord on croit à une blague. Il n'en est rien. Le bal se déroulera en dépit de tout, mais monsieur le Maire et sa secrétaire resteront jusqu'à trois heures du matin à l'écoute du téléphone, tremblants sans doute d'avoir à décréter la fin du bal et une évacuation immédiate.

Saint Michel, tout en haut du mont, a dû protéger le littoral breton et le petit village si accueillant car la tempête balaiera la côte normande, dispersant tous les casiers à huîtres et créant ainsi bien des problèmes aux ostréiculteurs normands.

Le bal se déroulera donc comme prévu pour la plus grande joie des danseurs et sans doute le soulagement des organisateurs. Merci à Monsieur le Maire, aux bénévoles de St Léger des Prés, au traiteur, aux logeurs, à tous ceux qui ont œuvré pour faire de ce rassemblement un grand moment d'amitié et de joie partagées.

Pour nous, St Légeois 06, nous souhaitons que perdure l'association et que des jeunes viennent plus nombreux remplacer ceux que l'âge a la malencontreuse idée de rattraper. Colette et Michel ont montré le chemin. Venez, venez dans deux ans en Champagne ! Espérons que vous y serez avec les "anciens" bien décidés à vous y rencontrer encore. Nous scellerons la solidarité inter-générations en goûtant ensemble la "limonade du pays champenois", ainsi que l'a promis Monsieur le Maire de St Léger près Troyes."

Yvette Valette
Bulletin municipal n° 106 de juillet 2007 - St Léger (Alpes Maritimes)

 

 

 

 

5 amis
Marie-Josée (St Léger les Authie - 80) - Christophe (St Léger sous Cholet - 49)
Béatrice et Simone (Trith St Léger - 59) - Alain (St Léger de Montbrillais - 86)

l'article paru dans l'Observateur du Valenciennois du 29 juin 2007

 

 

Monique, une Ardéchoise heureuse !

 

  

les photos du rassemblement breton 2007

les Bretons

les pas Bretons

les visites

 

 

 

 

 

https://www.stleger.info