février - mars 2005

à St Léger de Fourches

 

 

10 février 2005

 

Au tour de René Ribes d'entrer dans la danse : "Je ne résiste pas à l'envie de vous adresser 2 photos prises ce jeudi 10 février, au lever du soleil, à 07h57 précisément, à St Léger."

 

 

 

 

 

 

De René Ribes toujours - vue de l'église de St Léger de Fourches, le mardi 1er mars 2005, à 9 heures

 

 

 

L'aventure continue avec Michel Pyot, au début de mars 2005 également - une congère à Champeau

 

 

 

Maryse Rozerot, le 13 mars 2005 - congère vers Les Suisses

 

Maryse : "Cet hiver 2005 a été le plus rigoureux que nous ayons connu depuis de nombreuses décennies. La neige, tombée à plusieurs reprises, a joué les prolongations et s'est de nouveau installée le 13 février, donc très tardivement, et exceptionnellement elle a tenu un mois !
Impuissants, nous avons dû apprendre à vivre pendant ce long temps avec une épaisse couverture, certes très élégante, mais qui ne facilitait pas la circulation. De plus, un vent glacial certains jours a façonné d'impressionnantes congères, assez insolites à cette période de l'année... Je n'avais jamais vu autant de neige ! Les luges et autres bonhommes de neige ont repris du service. Les enfants ont adoré, et cet or blanc inattendu les a comblés. L'hiver 2005 restera marqué dans nos mémoires, comme le fut dans un autre registre l'été 2003, preuve que Dame Nature, capricieuse ces dernières années, se joue de nos nerfs et n'en fait qu'à sa tête !"

 

 

 

Maryse, le 13 mars 2005 - congère vers L'Huy Rapin

 

Leçon de solidarité au cœur de l'hiver

"La rigueur de l'hiver nous a fait vivre une longue période difficile en matière de circulation routière", relève la mairie de Champeau-en-Morvan. A cette occasion, explique le maire, Mme Maryse Bollengier, "la commune a mis en œuvre des moyens d'une ampleur exceptionnelle pour garantir l'accès de chaque zone habitée et il a été vérifié quotidiennement que chacun pouvait se rendre à son travail ou recevoir des soins à domicile. Seize passages du chasse-neige, de 5 à 6 heures chacun, ont été nécessaires à ce jour pour déneiger les 35 km de voirie communale. Les routes départementales ont été traitées régulièrement et efficacement par la DDE que je remercie pour son soutien technique lors des obsèques de l'un des nôtres.
Malgré cette mobilisation, des difficultés ont été rencontrées, notamment le samedi 5 mars lorsque la tournée du chasse-neige a dû être interrompue durant 5 heures pour réparer une avarie de matériel, et depuis le mercredi 9 mars où la phase de dégel a commencé. Je tiens à remercier chaleureusement au nom de tous nos concitoyens les nombreuses personnes qui ont spontanément mis à la disposition de la collectivité leur temps, leur matériel et leur cœur, et ont pris l'initiative de dégager des carrefours, repousser des congères, sortir des véhicules de situations délicates, emmener des voisins.
Une fois les difficultés passées, nous retiendrons cette formidable leçon de citoyenneté, de solidarité et d'humanité.
"

© Le Bien Public

 

 

 

Michel Pyot : "L'hiver est rude, et particulièrement pour la faune : les oiseaux se rapprochent des maisons pour trouver de la nourriture. Voici quelques photos de mésanges bleues et charbonnières, prises de la fenêtre de la cuisine."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

décembre 2004 - 1
décembre 2004 - 2
janvier 2005
janvier - février 2006

 

 

printemps
été
automne

 

 

 

http://www.stleger.info