ONT AINT EGER (70)

 

 

RESENTATION

Région de Franche-Comté
Au sud-ouest du département de la Haute-Saône
Arrondissement de Vesoul
Canton de Dampierre sur Salon (à 12 km)
Communauté de Communes des Quatre Rivières

"Cette région a pour nom de franche, et elle l'est en effet : les rois en sont plutôt les protecteurs que les maîtres." (Voltaire)

 



 

Mont St Léger est située en bordure de la D70, l'axe routier reliant Combeaufontaine à Gray.
La village, sur un plateau vallonné, surplombe Lavoncourt et est longé par la Gourgeonne. 
Il se situe à à 12 de km de Dampierre sur Salon, 27 km de Gray, 35 de Vesoul et 70 km de Besançon.

 

Pour une localisation précise, cliquez ici :
 

 

la rue principale de Mont St Léger

 

Sa création date du XIIe siècle.

Le village, à l'origine Mons Sancti Leodegarii, doit son nom d'une part à sa situation sur une éminence, d'autre part à une chapelle anciennement bâtie sur son territoire sous l'invocation du saint Léger.
Il s'est ensuite appelé Mont, puis Mont St Léger.

 

l'église de Mont St Léger,
brûlée durant les guerres du XVIIe, reconstruite en 1774.
Le très joli retable du XVIIIe siècle est en bois sculpté, avec un bel e
nsemble de bancs de la même époque.
Une piéta du XVIe, en bois sculpté, y a été dérobée en 1984.
L'église fait partie de la Route des Retables.
Pour en savoir plus

 

La densité est de 13 hab/km². Evolution démographique :

Pour découvrir la carte de Cassini (fin du XVIIIe siècle)

 

la mairie

 

Il y a peu de bâtiments à Mont St Léger, mais beaucoup sont anciens. Parmi eux, une maison du XVIIe siècle possède une tour d'escalier circulaire.

Le village avait connu une belle croissance à partir de 1936 avec l'installation d'une entreprise : scierie et machines agricoles. Des bâtiments avaient été construits pour les ouvriers. La forêt est très importante en Haute Saône. Mais l'entreprise a dû diminuer ses effectifs...

A la scierie de Mont St Léger, des grumes sont apportées par des camions qui sont appelés des grumiers.
Les grumes sont déchargées puis sont écorcées avec une machine appelée l'écorceuse.
Les grumes sont découpées en planches et sont rangées par bois : le chêne avec le chêne, le merisier avec le merisier...

Il existe une entreprise de transport scolaire.

Les cars Estienney transportent les enfants des secteurs qui viennent à l'école de Lavoncourt, et aussi ceux qui vont à l'école de Dampierre sur Salon, ou bien des personnes qui partent en voyage.

On dénombre 2 exploitations agricoles (il y en avait 9 en 1955).

L'altitude varie de 207 à 282 m. La commune, dans un environnement assez boisé, présente un dénivelé entre le “haut” et le “bas”. La mairie est en haut, on y voit un puits toujours fleuri.
La superficie est de 490 ha, dont 45 de bois.
La rivière Gourgeonne borde le territoire à l'ouest.
La fête patronale a lieu à la Saint Léger, le 2 octobre.
La commune s'occupe du fleurissement du village et le Syndicat d'Initiative décore le village en période de Noël : à noter les décorations spéciales du lavoir et du puits.

 

A voir : le lavoir, le puits, le vieux pont, les 2 châteaux du XVIIIe :

 

le lavoir

 

 

Au bas du village se trouve un lavoir surnommé "l'hôtel des Bavardes" en souvenir des femmes qui profitaient de la lessive pour se livrer à quelques papotages et commérages. Il a été construit en 1848 et est alimenté par un puits qui trône au centre du village.
Il possède 2 bacs et un abreuvoir pour les bêtes. La température de son eau est de 12°.

 


le puits, devant la mairie

 

Face à la maison commune, au centre du village, le vieux puits a été préservé. Son mécanisme avec chaîne, poulie, seau, manivelle, a été sauvegardé. Il a 27 m de profondeur. Il a été construit au début du XIXe siècle.

A l'entrée du 1er château se trouvait la maison du piqueur qui s'occupait de la meute des chiens. Autrefois, les photographies de mariage se faisaient devant ce château.

Près du 2e château se trouvent des prairies humides appelées "les nouves". On y trempait l'osier avant de fabriquer des paniers. Les plantations d'osier étaient situées à Renaucourt.

des cartes postales et photos anciennes

1865 - une belle action mal récompensée

des coupures de presse anciennes

 

 

OURISME

Le patrimoine de notre secteur est constitué par :

  • d'anciennes forges, tuileries et papeteries
  • la route des retables (17 tout proches)
  • les églises (romanes, gothiques, néo-classiques), calvaires et châteaux
  • les fontaines-lavoirs
  • les mairies-lavoirs (Beaujeu, Dampierre sur Salon)

retable du XVIIIe en bois sculpté
de l'église St Valentin à Lavoncourt

 

Chaque village de Haute-Saône possède au moins une fontaine.
Beaucoup d'entre elles sont de véritables chefs-d'oeuvres.
Pour découvrir les fontaines et les lavoirs tout proches,

 

A noter une église portée au nom de St Léger qui se situe à Fresne-St-Mamès, à 17 km de Dampierre sur Salon.

 

Près de Mont St Léger également :

  • élevage de bisons à Dampierre sur Salon
    ferme "la Marquise" avec vente des produits du terroir (terrines)
  • visite d'une fabrique artisanale de fromages de chèvre à Fouvent St Andoche
  • miel à Savoyeux

"La Saône est une rivière qui coule vers le Rhône ; elle est d'une incroyable lenteur, de sorte qu'à l'oeil il est impossible de dire dans quelle direction elle coule."

Jules César - la Guerre des Gaules (50 av JC)

 

 

 SSOCIATIONS

SUR MONT SAINT LEGER, LAVONCOURT, RENAUCOURT

  • Tir à l'arc
  • Danse
  • Gymnastique
  • Club de musique
  • Club de scrabble
  • Club de musculation
  • Peinture
  • Centre de loisirs
  • Oenologie
  • Danse de salon
  • Judo
  • Cuisine
  • USEP
  • Randonnées en poney
  • Association VTT
  • Association canoë

 

Route de Mont St Léger à Renaucourt

 

 

Les gentilés (noms des habitants)
du pays dampierrois et fresnois

ACHEY : les Acheyots
LES BÂTIES : les Bâtissiens
CONFRACOURT : les Confracourtois
DAMPIERRE SUR SALON : les Dampierrois
DELAIN : les Delinois
DENEVRE : les Denèvrois
FEDRY : les Fédriziens
FERRIERES-LES-RAY : les Ferrièrois
FLEUREY-LES-LAVONCOURT : les Fleuricourtois
FRANCOURT : les Francourtois
FRESNE-ST-MAMES : les Fresnois
FRETIGNEY : les Fretins
LAVONCOURT : les Lavoncourtois
MEMBREY : les Membreyiens
MERCEY-SUR-SAÔNE : les Mercéens
MONT-ST-LEGER : les Montois
MONTUREUX : les Monturolais
LE-PONT-DE-PLANCHES : les Pont-nés
RAY-SUR-SAÔNE : les Raylois
RENAUCOURT : les Renaucourtois
SAVOYEUX : les Sébodiens, ou les Saingobordiens
SEVEUX : les Ségobodiens
THEULEY : les Theulerots
VAITE : les Vaitois
VAUCONCOURT : les Vauconcourtois
VELLEXON : les Vellexonnais
LA VERNOTTE : les Vannotais
VILLERS-VAUDEY : les Vla (patois)
 

 

 

les élèves de CM1-CM2 année scolaire 93/94

 

Cette page a été possible grâce aux enfants de l'école de Lavoncourt : il n'y a plus d'école à Mont St Léger depuis le début du siècle (dernier !), grâce à leur institutrice et grâce à Louis Lamidieu, ancien maire, qui a, ce jour de 1994, fait visiter et découvrir le village aux écoliers.

 

 

an Nord-Est du département, les Vosges du Sud
Ici, le plateau des Mille Etangs, cousin des forêts canadiennes et joyau de la Haute-Saône
La Haute-Saône est couverte à 45% de forêts.

 

des vues récentes de Mont Saint Léger + des articles de presse récents

2014 - Henri a visité Mont Saint Léger

 

 

 EMENTO

  • Office de tourisme du pays dampierrois et fresnois : 03 84 67 16 94
  • Mairie : 03 84 92 03 12 - mairie.montsaintleger@wanadoo.fr
    Maire : M. Joël Garnéry

 

 

 

 

http://www.stleger.info