AINT EGER LE ETIT (18)

 

 

   

RESENTATION

Région : Centre
Département : Cher
Arrondissement de Bourges
Canton de Sancergues

Communauté de Communes Berry Loire Vauvise Pays Loire Val d'Aubois
page spéciale ici


 

St Léger le Petit est situé à l'est du département du Cher, perché sur le coteau de la rive gauche de la Loire, à 50 km de Bourges sur la RD 45. Il est traversé par la Loire, le Chateauvert et le canal latéral à la Loire.
Gares SNCF à La Charité sur Loire 10 km et à Nevers 35 km.

Le village compte 358 habitants : les Saint-Légeois. Il y en avait :

324 en 1982
438 en 1968
464 en 1954
548 en 1936
604 en 1921
700 en 1906

La densité est de 35 habitants/km². La superficie est de 1 005 ha, dont 275 de forêts. L'altitude varie de 150 à 200 m.

 

Pour une localisation plus précise, cliquez ici :
 

  

 

ici, l'entrée de St Léger, rue St Denis

 

2015 - opération d'amélioration de l'aspect du cimetière communal

 

ISTORIQUE

Le village est mentionné pour la première fois en 1106 sous le nom de Sanctus Leodegarius. La paroisse relève du diocèse de Nevers. En 1182, le Pape Lucius III en donne la nomination au chapitre cathédral, mais la présentation appartient au prieur de La Charité sur Loire. Au XIIe siècle, les seigneurs de Saint Léger accordent diverses libéralités à l'abbaye de Fontmorigny. En 1518, Jean d'Etampes est seigneur de Sancergues et de Saint Léger. 

Après Sanctus Leodegarius, on trouvera les noms de Sanctus Ligierus, Sanctus Leodegarius Parvus, Saint Légier le Petit, enfin Saint Léger le Petit. Le premier registre d'Etat Civil date du 2 janvier 1700 et mentionne le nom de Saint Léger le Petit.
Ce nom vient du nom du saint peint sur un vitrail de l'église ou de la proximité de la Loire, car les habitants des bords de Loire s'appellent les Ligériens.

  Pour découvrir la carte de Cassini

Pendant la Révolution, la commune s'est appelée La Pépinière.

voir ici les documents d'époque

le canal latéral à la Loire

page ici sur le canal latéral à la Loire

 

La fin du XIXe et la première moitié du XXe furent pour le village une période d'intense activité industrielle, en particulier autour de "l'usine à chaux des Radis", mais le modernisme et la rentabilité ont entraîné sa fermeture (crise des années 1930). Il ne reste que quelques ruines industrielles qui, un jour peut-être, reprendront un peu de vie. 

 

le bourg de St Léger le Petit

 

Après avoir atteint 700 habitants dans les années 1900, la population chute. Elle a diminué régulièrement depuis les années 1980 pour remonter à près de 400 aujourd'hui. Aujourd'hui, la moitié de la commune est consacrée à l'agriculture et un quart du territoire est occupé par des forêts et des étangs. On trouve sangliers, chevreuils, hérons et renards.
notre étang des Réaux

 

l'église romane Saint Léger du XIIe siècle avec son clocher-flèche - le choeur date du 15e
pour voir 2 photos de l'église

 

le monument aux morts, dans le cimetière - http://queutchny1418.canalblog.com
pour lire les 43 noms

 

L'église est formée de deux rectangles : le chœur voûté comporte de grossières nervures diagonales du XVe siècle et la nef. La porte occidentale est de plein cintre, son tympan décoré de quelques rosaces et ornements. Le beffroi, surmonté d'une flèche, s'élève vers le milieu de l'église.

La commune est la ville natale de Edmé Nicolas Fiteau (1772-1810), général de brigade de l'armée napoléonienne, qui se couvrit de gloire à la bataille de Wagram
Y est aussi né en 1950 Claude Baland, nommé Directeur général de la Police Nationale le 30 mai 2012

 

les aires de St Léger le Petit

l'âne du erry

des ues de St Léger le Petit en 2003

des oupures de presse anciennes

 

  

TOUTS OURISTIQUES

 

Bordée par la Loire, notre petite commune est un véritable havre de paix et un joli coin de nature. Bon nombre de citadins ne s'y sont pas trompés, puisque les résidences secondaires rejoignent en nombre les habitations principales.

La forêt communale, en cours d'aménagement, permet de belles promenades aux heures chaudes de la journée et le canal latéral à la Loire invite tant au tourisme fluvial (embarcadère à La Chapelle-Montlinard à 8 km ou à Marseilles-lès-Aubigny à 7 km) qu'à la randonnée pédestre en suivant le chemin de halage.

Le tracé de "La Loire à Vélo" passe depuis 2010 sur notre commune. Ce grand itinéraire cyclotouristique ralliera à terme St Brévin les Pins (Loire-Atlantique) à Cuffy (Cher).

pour tout savoir sur ce parcours facilel'édition 2013

 

la Loire

 

Sancerre n'est qu'à 25 km au nord de St Léger le Petit, Bourges à 50 km à l’ouest.

22 octobre 2014 - Des racines et des ailes - FR 3

Sancerre

Bourges

Apremont
promenade au bord de l'eau

 

 

istoire de la campagne berrichonne

ci, des clichés centenaires :

à, trois séries de cartes postales anciennes :

le canal et les cimenteries

les bâtiments de la commune

les rues et les gens

Alain a quitté le village en 1962
hotos de classe

 

août 2014 à St Léger - que la nature est belle !

 

 

LASON DE LA COMMUNE

.

adopté en 2015 - voici son explication

 

 

 

ANIFESTATIONS ET SSOCIATIONS

Le jour de la Fête Nationale, toute la population est invitée à participer à un "casse-croûte révolutionnaire" offert par la commune.

 

ECETTES

Pâté de Pâques berrichon


 

la galette aux pommes de terre

On s'attaque là à un monument de la gastronomie berrichonne ! A déguster à midi, au goûter ou pour le souper, un Berrichon vous dira qu'il n'y a pas d'heure pour une pause galette.

En vous léchant les babines dirigez-vous là

 

des ues récentes du village - 1

des ues récentes du village - 2

des ues récentes du village - 3

page spéciale sur l'glise de St Léger le Petit

iver à St Léger le Petit

 

la mairie de St Léger le Petit

 

les ots du coin - le patois du erry

2013 - athalie enoit est de passage

août 2014 - une ini ornade

 

 

2015 - la commune roule à l'électricité !
cliquez
ICI pour lire l'article du "Berry Républicain" du 15 juin 2015

 

EMENTO

  • Mairie : 02 48 76 52 01
    mairie-stleger2@wanadoo.fr
  • Correspondante de l'Association des St Léger
    Nathalie Chauveau : 02 48 76 56 03
    alain.chauveau600@orange.fr

  • Chambre d'hôtes, salon, SDB, TV - possibilité lit de bébé
    02 48 76 59 38 - 06 74 19 00 38 - vendegond@orange.fr

 

l'église de St Léger le Petit, peinte par Patrice en 2001

A la rencontre de Patrice Chauvin, artiste saint-légeois

 

un gros silure !

Coup de chapeau à Bruno Germain, de Saint-Léger-le-Petit (Cher). Il a pris ce magnifique silure après un combat mémorable, livré en Loire, à la hauteur de La Charité-sur-Loire. 1,93 mètre pour 50 kg, tout doit être costaud. Le matériel comme le pêcheur !

 

Source et lien :
http://www.flickr.com/photos/centrefrance
photo prise le 23 juillet 2009

 

une citrouille de 108 kilos !

A l’approche d’Halloween, cette citrouille aurait presque de quoi faire peur… Elle pèse 108 kg ! Elle a été récoltée par Gérard Basile, habitant de Saint-Léger-le-Petit, qui l’a transportée au vide-jardins d’Armes, samedi dernier. Le "monstre" n’a pas effrayé Jean-Baptiste Deslot, 7 ans, tout sourire à côté de cette cucurbitacée géante, qui devrait être donnée par son propriétaire à une association d’aide alimentaire aux plus démunis.

Source et lien : http://www.lejdc.fr - 18 octobre 2011

 

panneau installé à l'entrée de la commune rue St Denis

 

intersection rue de la Mairie et direction Les Chamignons

 

 

En février 2014 a eu lieu à St Léger le Petit une réunion du bureau de l'association des St Léger. 
Week-end délicieux que nous vous contons ici (pour pas cher - ah ah !
)

 

photo : J-C. Frébault

un gros nid de frelons asiatiques

juillet 2015 : signalement par un habitant du Plessis d'Argenvières d'une suspicion de frelons asiatiques à St Léger
septembre 2015 : certitude de l'existence de frelons asiatiques, mais on cherche le nid
5 novembre 2015 : découverte du fameux nid (par Jean-Claude Frébault, de St Léger) dans un acacia à l'entrée de la route du Bois la Dame, non loin effectivement du Plessis d'Argenvières. Il suffisait de lever haut les yeux pour le voir. Nid passé inaperçu cet été à cause des feuilles.
7 novembre 2015 : nid détruit par les pompiers

 

Visitez St Léger le Petit, le Cher et tout le Berry en cliquant ici :

 

 les registres paroissiaux et d'état civil de 1622 à 1776 : cliquez ICI 

Vous trouverez ICI un vidéorama d'une minute environ sur St Léger le Petit.

 

 

 

http://www.stleger.info