AINT IGUAIRE (79)

 

PRESENTATION

Région Poitou-Charentes - Département des Deux Sèvres
Communauté d'Agglomération de Niort (100.000 habitants - territoire de 56 000 ha sur 30 communes)

Après la guerre de 1945, Saint Liguaire était une commune rurale, marquée par la présence de petites exploitations en polyculture et élevage et de quelques vignes familiales. Située à 4 km à l'ouest de Niort, elle a été absorbée en 1971 par sa grande voisine.

Nous sommes au sud-ouest des Deux Sèvres, sur les rives de la Sèvre Niortaise, aujourd'hui aménagées en Coulée Verte. En bordure des marais mouillés, la "Venise Verte", c'est la principale porte d'entrée du marais poitevin.
La ville de Niort est située dans une plaine riche et fertile, au sud de la Gâtine vendéenne. Localisée sur un point de passage important entre le sud-ouest, la Bretagne et le nord de la France, elle est au contact de plusieurs pays du Poitou, de la Vendée de l'Aunis, et de la Saintonge.

Pour une localisation plus précise, cliquez ici :
 

"Saint Liguaire ou Saint Léger est une paroisse composée de 124 feux qui comprennent 20 domaines et 3 moulins, située au couchant de Niort à la distance de 3/4 de lieues. La rivière de Sèvre l’entoure au côté du midi, près où il y a une langue de terre labourable qui confine à un marais non desséché [...] Cette paroisse, quoique des mieux situées de la province, a néanmoins diminué de 36 feux depuis 1686."

Etat de l’eslection de Nyort fait en l’année 1716

le plan des quartiers de Niort ici

 

 

URIOSITES TOURISTIQUES - SAINT LIGUAIRE

photos au fil de l'eau
les vues d'Henri (2012)

 

CURIOSITES OURISTIQUES - NIORT

l'hôtel abbatial de St Liguaire en 1820
lien ici

le Fort Foucault - lien ici

les Halles

la Coulée Verte, prélude au marais poitevin

Lancé à la fin des années 80, le projet de la Coulée Verte s'annonçait comme une reconquête de notre rivière. Aujourd'hui, la Coulée Verte est une invitation à la balade en famille à pied ou à vélo, à la pêche et à la pratique de sports nautiques.

Depuis le centre-ville, de multiples passerelles aux écluses et moulins en passant par le jardin des plantes en terrasses, les quais, les ponts et le port, c'est la découverte d'un écrin de verdure aux doux paysages.

plan de la Coulée Verte ici (au format .pdf)

le blason de la ville de Niort

D'azur semé de fleurs de lys d'or, à une tour donjonnée d'argent brochant, maçonnée et ouverte de sable, posée sur une rivière d'argent mouvant de la pointe.
blason tiré de
http://www.vivre-a-niort.com

Ce semé de lys serait celui que portait en parti dans ses armes, Jean duc de Berry, comte de Poitiers, frère de Saint-Louis. Plus tardivement, en 1372, les bourgeois de Niort qui aidèrent Du Guesclin à chasser l'étranger de ses murs auraient reçu cette concession royale, et firent sculpter ce blason sur le beffroi de l'hôtel de ville en 1393.
La tour donjonnée rappelle les deux tours carrées du château que fit reconstruire en 1158 Henri II de Plantagenet, roi d'Angleterre. Dans ces tours, ce prince fit enfermer sa femme Aliénor d'Aquitaine après la révolte de ses fils Jean sans Terre et Richard Coeur de Lion.
En pointe, les ondes évoquent la Sèvre coulant au pied du château.

où il est question de Saint Liguaire chez Rabelais
mise en nourrice de Madame de Maintenon à Saint-Liguaire
le cahier de doléances des habitants en 1789

coupures de presse

avant 1920

depuis 1920

 

TOUTS ECONOMIQUES (SAINT LIGUAIRE)

http://www.olympique-leodgarien.fr/
https://www.facebook.com/ol.saintliguaire

l'église Sainte-Marie-Madeleine de St Liguaire - lien ici

 

 

 

 

 

 

le château d'eau de St Liguaire
lien ici

 

 

 

 

 

 

le monument aux morts de St Liguaire
pour lire les noms,
cliquez ici

 

 

TOUTS CONOMIQUES (NIORT)

 

 

ASTRONOMIE OCALE

  • berceau de la plante aromatique l'angélique

l'angélique de Niort

Cette plante emblématique de la région a été plus ou moins abandonnée pendant longtemps, elle renaît aujourd'hui avec le développement du tourisme.

Dès le Moyen-Age, elle était connue pour ses vertus médicinales. Lla légende veut qu'on la portait dans un gousset suspendu au cou lors de l'épidémie de peste de Niort. On en fit aussi "le vinaigre des quatre voleurs", anti-pesteux.
Par la suite, cette plante mythique devint un remède. Sa réputation de panacée lui prêtait de nombreuses vertus : tonique, stomachique, expectorante, dépurative... elle était aussi utilisée contre les venins.

Toutes les composantes peuvent être utilisées pour la composition d'infusions, de macérations, de confiseries ou la fabrication de baumes et alcools (eau de Mélisse, baume du Commandeur, liqueur d'Angélique, arômes).
Les religieuses de Niort seraient à l'origine de l'angélique confite et de la liqueur qui représentent les meilleurs produits. Aujourd'hui, l'angélique est essentiellement transformée en bâtons confits, en confiture, en bonbons et en liqueur.

Source et lien : http://www.angelique-maraispoitevin.fr

  • cuisine du terroir (anguille, mojhètes…)
  • le "farci poitevin"
  • la "sauce aux lumas"
  • le marché des saveurs des Ruralies (Vouillé)
  • la fête de la Mojhète (Frontenay - Rohan)
  • fête de l'angélique (Bessines)
  • marché nocturne (Thorigny)

 

 

Ici des cartes postales anciennes :

les gens de St Liguaire

la Roussille

les bords de Sèvre

Là un lien vers St Liguaire, sur le site de Niort :

pages sur St Liguaire

 

EMENTO

 

 

 

http://www.stleger.info