e la sucrerie Cail à Rhône-Poulenc...

 

Sucrerie Cail, puis distillerie Charbonneaux, Lelarge et Cie, puis Chapuis, Ricard, Allenet et Cie, puis distillerie des Deux-Sèvres, puis usine de produits chimiques dite les Usines de Melle, puis Melle-Bezons, Rhône-Poulenc, actuellement Rhodia Food.

La sucrerie de betterave fondée en 1872 par Alfred Cail est rachetée en 1885 par des industriels de Reims, Charbonneaux et Lelarge, et transformée en distillerie d'alcool de betterave qui devient par la suite la distillerie des Deux-Sèvres.

L'incendie de 1908 entraîne la reconstruction de la plupart des bâtiments, seuls subsistent la salle de distillation et les chais à vin. Construction d'un atelier de fabrication d'alcool absolue en 1910, d'acétates vers 1912.

Lors de la 1ère guerre mondiale, l'activité se tourne vers la fabrication de produits biochimiques. De nombreux bâtiments sont alors construits jusqu'en 1965 ; des logements sont édifiés à Melle pour les ouvriers et les ingénieurs de l'usine en 1923, 1930 et 1939.

L'usine de produits organiques de synthèse est rachetée en 1972 par le groupe Rhône-Poulenc nationalisé en 1982. L'appareil de fabrication de cyclopentanone est installé en 1985 et la chaufferie 5 en 1988.

En 1912, l'usine comptait 90 employés. En 1972 : 730, et en 1990 : 585.

Le site industriel a été desservi par un embranchement ferroviaire jusqu'en 1975. Le système de transport des wagons sur "truck" était dû au fait que la voie desservant l'usine était une voie métrique, ancienne ligne du TDS (Tramways Départementaux des Deux Sèvres) Melle-St Maixent l'Ecole.

 

  

ancien atelier de distillation / côté nord vers 1910

 

 

 

la distillerie côté est

 

 

 

l'usine après l'incendie de 1908 

 

 

 

la distillerie des Deux-Sèvres, incendiée le 9 mai 1908

 

 

 

Melle (Deux-Sèvres) / la distillerie des Deux Sèvres

 

 

 

ancien atelier de distillation / la façade vers 1910

 

 

 

vue générale

 

 

 

cuverie de la fermentation butylacétonique, vers 1914-1921

 

 

 

laboratoire de contrôle, vers 1920

 

 

 

parc à charbon vu du sud-ouest, vers 1920-1930

 

 

 

transport de charbon vers la distillerie par charrettes de boeufs

 

 

 

système de transport des wagons SNCF sur rail d'usine

 

 

 

système de transport des wagons SNCF sur rail d'usine

 

 

 

atelier de fabrication de butanol de synthèse, vers 1946

 

 

 

vue d'ensemble, vers 1960

 

 

 

ancien chai de vin, transformé en vestiaire

 

 

 

le laboratoire de recherches

 

 

 

le laboratoire d'analyses et le laboratoire de recherches, vers 1970

 

 

 

ensemble vu de l'est

 

Ce site industriel est devenu Rhodia en 1998. L'activité "Food" a été vendue en juin 2004 à Danisco, un groupe danois. Après les restructurations en cours, on peut penser que les effectifs seront au maximum de 200 pour Rhodia et 100 pour Danisco.
(précisions de M. Roger Ménard - septembre 2006) 

 

Source : http://www.culture.gouv.fr/documentation/memoire/LISTES/bases/carte-dpt.htm

Prolongements :

 

  

 

 

 

http://www.stleger.info