Mn village de
 

 

Christine passe tous ses étés à St Léger du Ventoux. 
Elle nous offre ses photos de l'été 2003. Merci, Christine !
 

 

le lavoir

 

 

 

 

 

 

 

 

le pont de Saint Léger

 

 

 l'heure de la pastèque...

 

 

 

Petit village posé comme dans un écrin face au Ventoux, Saint-Léger-du-Ventoux est la commune la moins peuplée du Vaucluse. Elle compte aujourd'hui 24 habitants ; ses maisons surplombent une plaine fertile qui borde le Toulourenc. Une petite partie des terres y est encore exploitée et entretenue, ce qui donne son caractère rural à cette partie de la vallée. Vous serez également frappé par le contraste existant entre la végétation du versant nord (l'ubac) où le pin issu du reboisement domine et celle du versant sud (l'adret), véritable domaine du chêne vert. Son territoire de 1929 ha est délimité par la crête de Bluye et une partie de la face nord du Ventoux jusqu'au sommet.

 

la vallée du Toulourenc, au pied du Ventoux Nord

 

pour y accéder

Venant de Vaison par la D40, après avoir surplombé les gorges du Toulourenc et admiré la vue qui se perd loin au-delà de la vallée du Rhône, vous apercevrez en redescendant ses toits resserrés à flanc de montagne.

Arrivant de Brantes ou de Savoillans dès que vous aurez dépassé la Fontaine Marin (étang de pêche), vous serez sur la commune de Saint-Léger. Au fur et à mesure que la vallée s'élargira, vous vous approcherez du village.

 

la cascade de l'Arjalas, en montant au col du Comte

 

un peu d'histoire

Saint-Léger a probablement des racines préhistoriques. La découverte ancienne de hache de pierre en atteste. Des travaux sur plusieurs sites de la commune ont mis à jour des tombes de pierres plates, contenant des corps bien conservés, orientés vers la Mecque ce qui laisse supposer l'installation de Sarrazins lors de leur passage dans le Ventoux, comme l'atteste également l'ancienne mine de la Grotte de l'Or. 

Au début du XIIe siècle, Sanctus Logerius était dépendance papale. Son seigneur, François Tonduti de Saint-Léger en Venaissin, était lieutenant dans les armées du Pape.

Au XIVe siècle, le village est sous la dépendance des seigneurs des Baux.
Ultérieurement, son sort sera lié à celui de Brantes jusqu'à la Révolution. Ce qui a caractérisé Saint-Léger tout au long de l'histoire, c'est son talent à mettre en valeur ses ressources naturelles : porte d'entrée de la vallée, grand domaine forestier, terres irriguées par des canaux autour du Toulourenc que l'on a précieusement préservées en construisant le village sur un site difficile, où l'eau est absente. Ainsi, dès le XIIIe siècle, on évoque la qualité de ses fromages de chèvre. Plus tard, on cultive non seulement les terres de la vallée mais aussi les flancs du Ventoux où la lavande est reine, les truffiers et de grandes étendues de pâturages.

De la Grotte de l'Or (nommée ainsi par le sieur Nicolas Peiresc en 1632) exploitée pour son pyrite de fer, à l'exploitation de nombreuses charbonnières, on peut dire que jusqu'en 1880, date où les terres de la commune seront cédées aux Eaux et Forêts, il sera tiré de la nature environnante la quintessence de ses richesses. Le reboisement entrepris au début du siècle a modifié cet équilibre économique au même titre que l'écosystème. La diminution constante de la population en est l'illustration.
En 1870, il y avait 175 habitants, en 1934, Saint-Léger comptait 70 habitants et seulement 24 en 2000.

 

un four à charbon qui succéda aux anciennes charbonnières

 

en se promenant

Parcourez les minuscules ruelles où votre regard se portera sur quelques maisons anciennes. En entrant dans le village, vous verrez la fontaine qui côtoie le lavoir ovale, une pièce rare qui mérite d'être admirée.

 

l'étonnant lavoir ovale de Saint-Léger

 

L'église de Saint-Léger possède des murs intérieurs en trompe l'œil. En vous promenant et en randonnant, vous découvrirez la chapelle Saint-Basile du début XVIIIe, le hameau abandonné de la Barbette, la montée la plus directe vers le sommet du Ventoux (1510 m de dénivelé...), et bien sûr le cours du Toulourenc qui s'enfonce dans de superbes gorges. Pour les passionnés d'escalade, le très difficile site de la Baleine, de renommée internationale, vous procurera des sensations fortes.

 

Saint-Léger-du-Ventoux surveille l'entrée de la vallée,
au pied de la montagne de Bluye, entre Ventoux et Baronnies

 

le GR 91 : suivre le balisage rouge et blanc depuis votre départ. Le GR traverse le village au niveau de la route. Il rejoint le col de Fontaube et Brantes à l'Est (quitter la route au niveau du cimetière de St-Léger), le hameau de Veaux et Malaucène à l'Ouest.

du parking du village à la maison forestière de Chanteperdrix : Depuis le village, descendre la D40 en direction de Brantes. Traverser le Toulourenc et emprunter la route qui part à droite.

l'ancien chemin de Saint-Léger à Beaumont-du-Ventoux : Cette voie est l'ancienne liaison historique qui permettait à la vallée de relier la vallée du Toulourenc au Comtat Venaissin et d'éviter ainsi de passer par des "terres étrangères". Le col du Comte était le principal lieu de passage pour les habitants.

les autres calades et sentiers du village : Il existe quelques rues et voies pour partir à la découverte du minuscule village de Saint-Léger-du-Ventoux. N'hésitez pas à faire parler votre imagination au cours d'une petite balade au cœur du village.

 

Le texte qui précède provient du très sympathique Guide "Vallée du Toulourenc - Ventoux : hébergements - produits - randos", aux Editions du Toulourenc à Brantes, avec le concours de la Communauté de Communes du Toulourenc (1re édition : mars 2005).
Cliquez sur l'image pour découvrir le site des Editions du Toulourenc :

 

 

 

L'ami Gilles vous propose sa visite du village
Philippe vous fait découvrir le centre de St Basile
et les activités pratiquées avec les enfants durant l'été 2003

L'escapade à St Léger de Myriam et Yvan - novembre 2005

Bruno a fait se rencontrer Sophie et le Père François...
Frédéric Mistral est passé par St Léger !
Pour découvrir Brantes et le Mont Ventoux

inon, merci de fermer l'agrandissement.

 

 

 

http://www.stleger.info