ues récentes de St Léger deeyre

 

 

Datant de janvier 2008, elles sont l'oeuvre de Bonny, qu'il nous faut ici chaleureusement remercier. 
Mais qui est Bonny ? Un amoureux de la Lozère !
Allez vite visiter son blog "Photos de la faune, flore, paysages de Lozère" ici :
http://bonny.canalblog.com
D'autres vues de St Léger de Peyre ici :
http://bonny.canalblog.com/archives/2007/08/p60-0.html

 

 

 

Le Petit Futé Lozère 2009-2010

 

 

 

 

 

 

St Léger de Peyre - la salle associative

 

 

St Léger de Peyre - l'ensemble communal

 

 

 

 

 

 

St Léger de Peyre - au bord de la Colagne - le pont qui l'enjambe

 

 

St Léger de Peyre - au bord de la Colagne

 

 

 

 

 

 

vue du village sur la vallée de la Colagne

 

 

 

St Léger de Peyre - la mairie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

St Léger de Peyre - l'école

 

 

 

St Léger de Peyre - dans la vallée de la Colagne, le four à pain

 

 

 

 

 

 

St Léger de Peyre - maisons dans le centre du village

 

 

 

extrait du "Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France"
volume 2 - paru en
1804


 

 

 

le pigeonnier

 

 

St Léger de Peyre vu de là-haut - vue d'ensemble sur la vallée de la Colagne

 

 

 

 

 


 

 

le four banal et le cimetière - http://www.flickr.com/

 

 

 

le presbytère, à St Léger de Peyre - http://www.flickr.com/

une cave, à St Léger de Peyre - http://www.flickr.com/

 

 

 

© Géraldine Deveau - http://photos.linternaute.com

 

 

 

le clocher de Ste Lucie © Géraldine Deveau - http://photos.linternaute.com

 

"En fin d'après-midi, un hurlement s'élance vers le ciel, et le choeur entonne le chant des vieilles peurs. De l'autre côté du Val d'Enfer, un autre choeur lui répond. Le temps alors se suspend, et sur les bois plane, comme un spectre revenu du fond des âges, le souffle de la Bête. La chair tressaille. C'est le pays des loups.

En des temps fort anciens, bien avant que ne se cristallisent sur le loup du Gévaudan toutes les angoisses du XVIII° finissant, Montmajour, seigneur du lieu, avait ici sa forteresse : Chastel-Lux. Et le village qui s'étendait au pied du château prit le nom de Sainte-Lucie. Il avait son église. Les hivers là-haut peuvent vous mettre la neige devant la porte jusqu'en mai, le chemin qui menait à la paroisse de Saint-Léger-de-Peyre est escarpé, l'église de Sainte-Lucie avait donc son curé.

Petit édifice de style roman sur lequel a passé les tourmentes de l'Histoire, l'église fut très remaniée. Le portail sous porche donne accès, par le côté droit, à la nef unique, séparée de l'abside par deux pilastres. Le chevet heptagonal est décoré de modillons en pierre tendre rongée par le temps, sculptés de têtes humaines et animales. Le cocher-mur à deux baies superposées, accessible de l'extérieur par un escalier de granit, porte deux cloches. La plus grosse, Marie-Lucie, fondue par Joseph Pierre d'Avignon, fut offerte par J.B. Remise et F. Jarousse; Monseigneur Remise fut son parrain. Ces familles étaient sans doute originaires du village ; une croix, dans le cimetière qui jouxte l'église, porte l'inscription : Jarousse J-F (?) de Lascols (Lascols étant un hameau de St-Léger-de-Peyre), une autre stèle porte le nom de Remise."

texte tiré d'une jolie page du site www.petit-patrimoine.com - voyez vite les photos ici

 

 

 

"travail" au hameau de Ste Lucie - http://www.flickr.com/

loup du Canada, à Ste Lucie - http://www.flickr.com/

Le parc à loups du Gévaudan est un parc animalier situé à Sainte-Lucie, sur la commune de Saint-Léger-de-Peyre près de Marvejols, en Lozère. Il regroupe plus de 130 loups en semi-liberté. C'est le plus grand de France. (Wikipédia)

 

 

 

http://www.panoramio.com

 

 

 

parc "les Loups du Gévaudan" - http://www.monnuage.fr/voyages/france/languedoc_roussillon/saint_leger_de_peyre

 

 

 

http://www.panoramio.com

 

 

 

http://www.panoramio.com

 

 

 

contrairement aux croyances, les loups ne hurlent pas plus à la pleine lune, mais seulement pour communiquer
S. Macchi -
http://www.lamontagne.fr

 

article de http://www.lamontagne.fr en date du 19 août 2014 :

avec une centaine d’animaux, le Parc des loups du Gévaudan
est l’un des plus importants du monde

Il est pratiquement impossible de rencontrer un loup à l’état sauvage.
Le parc des Loups du Gévaudan, à Sainte-Lucie, permet de les approcher.

L'année prochaine, le parc lozérien fêtera ses trente ans d'existence. Perché sur un plateau à 1 100 m d'altitude, à Saint-Léger-de-Peyre, il domine une terre légendaire où la simple évocation du loup plonge dans l'irrationnel.
Ici, comme ailleurs, le loup se promène en permanence sur cette frontière immatérielle entre le fantasme et la réalité. Entre la science et la légende. Au Parc des loups du Gévaudan, la réalité se fait plus belle que le mythe.

Projet d'extension

Une centaine de bêtes, toutes de la même espèce, le Canis lupus, représentant cinq sous-espèces. Loups de Mongolie, de Sibérie, du Canada, d'Arctique et de Pologne. « Nous avons un projet d'extension. D'ici deux ou trois ans, nous devrions avoir deux nouvelles sous-espèces. » Des loups qui seront échangés avec d'autres parcs, précise d'ailleurs Joseph Matera, le directeur du site. Depuis des années, en effet, il est interdit de prélever ou de relâcher des loups dans la nature. À l'exception des 80 louveteaux de Mongolie saisis par la Fondation Brigitte Bardot, en 1991, et destinés à être transformés en manteaux.
Et quand le directeur du parc est questionné par l'un des 75 000 visiteurs annuel sur la réapparition du loup à l'état sauvage, il rappelle qu'aucun loup n'a jamais attaqué un homme. « Il y a un souci pour les élevages, c'est vrai. Mais en Italie, il y a beaucoup plus de loups. Comme il n'a jamais été exterminé, les modes d'élevage sont restés adaptés ». En France, cet animal a totalement disparu pendant 50 ans avant de réapparaître en 1992. Et Joseph Matera de conclure, « Le loup n'a pas décidé de nous exterminer pour son propre confort, lui ».

75 000 visiteurs par an

Une phrase qui résume la recherche de symbiose du parc. « Par exemple, on voit souvent des gens avec le nez en l'air, parce que nous avons naturellement des vautours, des grands corbeaux mais aussi des milans royaux ».
Une plongée dans la réalité beaucoup plus excitante que nos légendes.
Horaires : ouvert tous les jours de 10 heures à 19 heures, jusqu'au 11 novembre

Simon Antony

 

 

 

http://www.panoramio.com

 

 

 

le Val d'Enfer près de St Léger de Peyre - http://www.panoramio.com

 

 

 

le viaduc de l'Enfer

 

 

 

le viaduc de l'Enfer

 

 

 

randonnée automnale près de St Léger de Peyre - http://www.panoramio.com

 

 

 

 

"Que notre pays est beau, que la nature est belle ! Merci, Jean, pour ce joli sentier
3 images extraites de
http://stsauveurdepeyregymrando.blogspot.com/2011/06/photos-randonnee-du-samedi-25-juin-st_27.html

 

 

 

 

 

 

 

http://stsauveurdepeyregymrando.blogspot.com/2011/06/photos-randonnee-du-samedi-25-juin-st_27.html

 

 

 

carte extraite du guide édité par Chamina "Autour de Marvejols"
pour un agrandissement de cette carte :
http://www.ville-marvejols.fr/images/stories/formatpdf/carte%20communaut%20de%20communes.pdf

 

 

  

'autres vues ici, prises en 2012

erci de fermer l'agrandissement sinon.

 

 

 

http://www.stleger.info