En hommage aux mineurs

 

8 octobre 2014

Dernièrement, une plaque souvenir a été posée au-dessus du site du puits des Barbottes, à l’entrée du Grand Moloy, en souvenir d’un dramatique accident survenu il y a 160 ans.

On parle d’Épinac-les-Mines et de ses anciens puits, mais il ne faut pas oublier que les communes environnantes – à l’instar de Saint-Léger-du-Bois – ont également eu leur épopée minière et leur cortège d’épisodes douloureux.

C’est celui survenu le 3 janvier 1855 que remémore la plaque-souvenir fabriquée, offerte et installée à l’entrée du Grand Moloy par l’association Sauvegarde du patrimoine industriel d’Épinac. Un événement dramatique raconté par Monique Boisseau, habitante de Saint-Léger-du-Bois, qui s’est longuement penchée sur l’histoire de sa commune.


la plaque souvenir que l’on découvre sur la route menant au Grand Moloy

Surpris par les eaux

"Le 3 janvier 1855, durant des travaux, six hommes sont bloqués dans une galerie, surpris par l’invasion subite des eaux. Malgré les secours apportés de tous côtés pendant 26 jours par les habitants de la commune, les directeurs, les ingénieurs, les mineurs d’Épinac et de Marvelay, l’ingénieur en chef des mines, le garde-mine, le sous-préfet et le procureur impérial d’Autun, rien n’y fait pour arriver à sauver les malheureux demeurant tous au Petit et au Grand Moloy. Il s’agit de : Philippe Berthault, époux Jeannin, 44 ans ; Jacques Chauveau, époux Repiquet, 30 ans ; Antoine Jeannin, époux Muzard, 45 ans ; François Lafouge, époux Bélorgey, 41 ans ; Laurent Laroue, époux Guillaud, 36 ans ; Jean Rousseau, époux Bergeret, 40 ans.
Ces six ouvriers ont péri dans l’accident et sont enfermés dans une galerie dont l’entrée est rendue impossible par une masse d’eau. À l’effet de suppléer à l’acte de décès, un procès-verbal de jugement du Tribunal d’instance d’Autun est dressé et annexé au registre de l’État-civil le 30 janvier 1855."

Aujourd’hui, cette plaque souvenir leur rend hommage, venant enrichir l’histoire des mines locales et le circuit des Gueules Noires.

© Chantal Pitelet - Le Journal de Saône et Loire


 

 

Le CCAS chouchoute les aînés

 

25 septembre 2012

Une soixantaine de personnes a répondu à l’invitation du Centre communal d’action sociale, dimanche, pour le repas offert des anciens.

Belle récompense pour l’équipe du Centre communal d’action sociale (CCAS) "qui multiplie les efforts pour rendre cette journée agréable", comme le déclarait le maire Michel Pilard, ravi d’accueillir les anciens nettement plus nombreux que les années précédentes. Souhaitant la bienvenue aux nouveaux Marc, Michel et Georges, le maire a rendu hommage aux doyens du jour Julienne Trarieux, Victor Bongrand, Jean-Baptiste Zanchi (289 ans à eux trois), avant d’accueillir le conseiller général passé saluer les convives à l’apéritif, alors que les pères Renty et Do sont venus partager le dessert. Entre anecdotes et potins, les convives ont dégusté avec plaisir le repas concocté par le Chalet Bleu.


Julienne et Victor, 194 printemps à eux deux

© Chantal Pitelet - Le Journal de Saône et Loire


 

 

Quand un petit club joue au Père-Noël

 

29 janvier 2010

Le geste est suffisamment important pour le souligner, et ce d'autant plus lorsque l'associatif vient en aide à l'associatif. Pour la 2e année consécutive, suite à la nouvelle organisation de la fête patronale de la Saint-Léger, l'Elan Sportif qui y tient un stand a choisi de reverser les bénéfices tirés de cette animation à deux autres associations de la commune.

C'est ainsi qu'à l'occasion du repas des joueurs, le président Serge Alliot, avec à ses côtés le maire Michel Pilard, remettait un chèque au président de chacune d'elles, à savoir à l'Association des Cantines Scolaires du RPI Saint-Léger-du-Bois/Sully représentée par Bruno Pautet, ainsi qu'à Sandrine Maciejewski, présidente de l'Association de Parents d'Elèves. Un geste remarqué par le maire qui devait adresser ses plus vifs remerciements à l'Elan Sportif bien sûr, mais également à ces 2 associations. "Merci pour ce que vous faites et surtout pour les enfants, que ce soit dans les animations ou à la cantine" devait-il terminer. A noter que l'Elan Sportif avait déjà reversé 500 en décembre au Téléthon.

© Chantal Pitelet - Le Journal de Saône et Loire


 

 

Des galettes au profit des restaurants scolaires

 

8 janvier 2010

Faire tourner un restaurant scolaire en milieu rural n'est pas chose aisée, et il faut faire preuve de beaucoup d'ingéniosité pour équilibrer les comptes. Bien que les municipalités de Saint-Léger-du-Bois et de Sully impliquées dans le R.P.I. apportent leur soutien à l'association des Restaurants Scolaires, présidée par Bruno Pautet, en lui versant chacune leur quote-part, l'association, afin d'offrir un plus aux enfants, tels le repas de Noël et le pique-nique de fin d'année scolaire, propose tout au long de l'année plusieurs animations afin de se créer quelques subsides.

C'est ainsi qu'en ce dimanche de l'Epiphanie, les habitants de 2 communes ont été nombreux à venir chercher les galettes commandées auprès de l'association. En tout, c'est 83 de ces délicieuses gourmandises que l'association a écoulées ce dimanche matin, tant à Saint-Léger-du-Bois où le président a eu la joie de compter parmi les chalands du jour monsieur le maire et quelques conseillers municipaux, qu'à Sully où les galettes étaient distribuées par Coralie Philibert, trésorière.

© Chantal Pitelet - Le Journal de Saône et Loire

 

 

 

http://www.stleger.info