retour en bas de page

 

ricentenaire de la mort de auban (1707-2007)
 

En 2007, la Bourgogne célèbre Vauban (1633-1707), né à St Léger Vauban, à l'époque St Léger de Fourcheret (Yonne).

Voici l'avant-programme des commémorations :

1-3 décembre 2006
Dijon : Salon du Livre, présentation des nouveaux ouvrages sur Vauban, rencontre avec les auteurs

2007 - de janvier à décembre
Nièvre : Muséobus départemental, exposition itinérante

mars
France 3 : documentaire "Le Vagabond du Roi" (52’) de Jacques Tréfouël.

30 mars
Saint-Léger-Vauban
: soirée théâtrale à la Maison Vauban (La Compagnie du Globe)

de mars à octobre
Nevers : concerts de musique baroque (Maison de la Culture)
Auxonne : exposition de sculptures de Jacques Perreaut

14-15 avril
Autun : Fête du Livre

mai
Nevers : exposition bibliographique avec catalogue (Palais ducal)

15 mai
Saint-Léger-Vauban
: hommage à Vauban pour la date anniversaire de son baptême (cérémonie civile, messe oecuménique, lâcher de ballons, concert)

17- 20 mai
Avallon : 20e congrès de l’Association Vauban autour du colloque "Vauban en son for intérieur"
Nevers : colloque et concert baroque.

7-14 juillet
Bourgogne, Franche-Comté et Ile-de-France : EquiVauban, grandes randonnées équestres, à cheval et en attelage, reliant les sites vaubaniens entre Besançon, Fontainebleau et le Morvan
Plusieurs itinéraires de niveaux différents au choix, via Auxonne, Dijon, Vézelay, Avallon…
Défilés et fêtes dans les villes et communes traversées

we du 14 juillet
Bazoches : rassemblement équestre et grande fête en l’honneur de Vauban : spectacles vivants, marché fermier…
Vézelay : animations (retraite aux flambeaux…) pour le passage de l’EquiVauban.

20- 22 juillet
Bazoches : soirée XVIIe siècle dans le cadre des Nuits musicales

juillet - août
Auxonne : exposition du musée Bonaparte sur Vauban (Arsenal, Office de tourisme et autres sites)
Bazoches : projections thématiques de films, avec concerts ou spectacles "La Morvandelle de cinéma"

4 août
Anost : soirée de cinéma autour de Vauban

29 septembre
Corbigny : colloque "Vauban et la réforme de l’Etat" de l’Université de Bourgogne

automne
Autun : "VAUBAN !!!" pièce de théâtre (La Compagnie du Globe)

Ce programme, arrêté en juin 2006, n'est qu'indicatif.
Vous trouverez toutes les mises à jour et les renseignements utiles sur le site
http://www.vauban2007-bourgogne.org/


Vauban - Le bâtisseur

Formidable bâtisseur, Vauban a conduit 53 sièges, construit 30 places fortes exnihilo, et assuré la restauration d’une centaine d’autres sites dans toute la France.
Lille tout au nord, Villefranche-de-Conflent dans les Pyrénées, Neuf-Brisach sur le Rhin, Mont-Dauphin dans les Alpes, sans oublier l’extraordinaire Citadelle de Besançon… Nombreuses sont les villes qui portent à tout jamais la signature de cet infatigable travailleur.

la citadelle de Besançon (Doubs)

Vauban - Le Bourguignon

Vauban vécut ses premières années à Saint-Léger-Vauban, au coeur du Morvan.
C’est dans le château de Bazoches et ce pays qu’il trouvait le ressourcement entre deux longs périples…
Tout rattache Vauban à la Bourgogne : sa naissance, son enfance, son château, sa famille, les paysages qu’il aimait, mais seul le remarquable arsenal d’Auxonne témoigne, en Bourgogne, de son génie constructeur.

Auxonne

Vauban - L'humaniste

Stratège et bâtisseur, Vauban avait puisé dans le Morvan une inspiration humaniste proche du monde rural. On lui doit ainsi un Traité sur la forêt et les bases du recensement, avec la description géographique de "l’Election de Vézelay". Il n’hésitait pas à suggérer des réformes à Louis XIV.

Vauban (1633 - 1707)

 

Quelques citations de Vauban

"Les petites femmes qui se sentent jolies et qui ont de la naissance sont volontiers guindées sur des échasses et pas toujours faciles à vivre."

Vauban à son neveu Dupuy-Vauban, gouverneur de Béthune
2 octobre 1704 (jour de la saint Léger !)

"Quiconque voudra faire bâtir doit premièrement se proposer de faire la cage pour l’oiseau, c’est-à-dire de proportionner son bâtiment au revenu de sa terre, à sa condition, à ses besoins, et surtout, au moyen qu’il a d’en pouvoir sortir à son honneur."

Vauban
Plusieurs maximes bonnes à observer par tous ceux qui font bâtir

 

"Le Ministre d'Etat
Un ministre que le hasard ou l'amour choisissent est censé n'avoir qu'un mérite de caprice ou de passion.
Un ministre qui se repose sur l'un ou sur l'autre pour régner s'expose à l'orage.
Un ministre qui a plus d'emplois que de lumières s'égarera toujours et compromettra infailliblement son Prince et l'État.
Un ministre qui n'a que de l'étendue d'esprit est trop petit pour régner.
Un ministre doit voir tout à la fois, et sans succession, pour marquer son élévation, autrement il fait mal tout ce qu'il fait, puisqu'il oublie ce qu'il a fait quand il a beaucoup de choses à faire, outre que quand il agit il ne sait ce qu'il fait, ni s'il fait bien..."

Vauban
300 maximes pour ministres

"La véritable gloire ne vole pas comme papillon ; elle ne s'acquiert que par des actions réelles et solides (...)
Elle est toute généreuse, prudente, hardie dans ses entreprises, ferme dans ses résolutions, intrépide dans les actions périlleuses, charitable, désintéressée et toujours prête à pardonner et à prendre le parti de la justice."

Vauban
Pensées d’un homme qui n’avait pas grand-chose à faire

 

La Maison Vauban

Grâce aux Amis de la Maison Vauban, on peut avoir, dans l’ancien atelier du peintre et sculpteur local Marc Hénard, une belle idée des nombreuses facettes du Maréchal de France.
Une muséographie articulée en quatre salles, une imposante collection de 24 ouvages édités par l’association et une exposition itinérante font la richesse de cette maison thématique de l’écomusée du Morvan consacrée à l’oeuvre et à la vie de Vauban.
4, place Vauban - 89 630 Saint-Léger-Vauban - Tél. 03 86 32 26 30
http://www.vaubanecomusee.org

Bazoches et son château

Entre deux campagnes, Vauban trouvait à Bazoches la quiétude et une atmosphère propices au développement de ses réflexions.
Aménagée par Vauban après l’acquisition de la seigneurie de Bazoches en 1675, cette forteresse médiévale a stimulé son intellect. Il y constitua, avec ses fidèles dessinateurs les frères Brancart, sa seconde base de travail avec Lille, y rédigea son révolutionnaire "Projet de Dixme royale," mais n’y retrouvait que trop rarement sa famille.

 

Sources et liens :

 

tricentenaire de la mort de Vauban à St Léger Vauban

 

 

 

 

http://www.stleger.info