ONONQUE UBERT

 

Créé en 1949, il mesure 4 mètres de haut et 1 mètre 25 de large.
Sur la proposition du conseil municipal, le géant représenterait un personnage trithois très populaire à son époque : un vieil artisan peintre, célibataire, qui se signalait fréquemment par des traits d'une joyeuse originalité et que les enfants appelaient gentiment "Mononque Hubert" (Mon oncle Hubert) en raison de la générosité qu'il ne manquait pas de témoigner à leur égard.

 

 

Le conseil municipal désirait perpétuer, par cette création, la tradition de l'ouvrier trithois jovial et généreux. Mononque Hubert participe désormais à chaque défilé carnavalesque du 14 juillet à Trith St Léger.

 

 

Une chanson de "Mononque Hubert" a été écrite en 1890 par N. Briffaut.
Au concert de Sainte Cécile de 2005, la fanfare municipale a joué la partition, enrichie par J.F. Vanbeselaere. Le concert est disponible en CD et DVD.

Mononque Hubert est classé au patrimoine de l'humanité par l'UNESCO, comme les autres Géants du Nord.

 

 

 

A UBERT

1er couplet

Dins l'espoir ed dev'nir riche
Dins s'métier ad blanchisseux
La s'fortun' dins l'poch' s'niche
El-iest contint comm' un dieu

3e couplet

Quand arriv' l'jour dé l'ducasse
Si Hubert vient à passer
Les fimm's qui font un bonn tass
S'batt'nt pour Ii fair du café

refrain

A ti Hubert
Vidons nos verr's
Heureux contint
Cantons tous cheul
A ti Hubert vidons nos verr's
Des gins contins
Té l'eus fier citoyen

4e couplet

T'es r'vénu dins not' village
Que t'as du trouvé cangé
Mais ti aussi, malgré t'nacche
Té pu biau qu'au temps passé

 

2e couplet

A tout l'monde rindant service
Quoiqu'étant dans l'célibat
I consol' tout's les fimm's tristes
Met les homm's hors d'imbarras

5e couplet

ln a passé l'an 2000
Et ti té toudi ichi
Et si l'ouvrach ya cangé
In est fier ed not' passé

 

 

 

   

 

http://www.stleger.info