ienvenue à St Léger, dans la anche !

 

 

 

 

 

 

 

 

la mairie - ancienne école de Saint-Léger

l'église de Saint-Léger

http://fr.geneawiki.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur cette photo plus ancienne, vous remarquerez une fenêtre manquante.
Explications :

 

 

 

 

Les peintures murales de la Manche

ST-JEAN-DES-CHAMPS, EGLISE ST-LEGER

L'église Saint-Léger présente une nef unique et un chœur à chevet plat légèrement plus étroit. L'église a été inscrite sur I'inventaire supplémentaire des monuments historiques le 16 mai 1994.

Les peintures se situent sur le mur est du choeur. Dans l'ébrasement côté gauche de la baie axiale se tient un personnage vêtu d'une grande robe rouge, levant une hache et semblant couper une branche d'un arbre situé au milieu de la scène. De I'autre côté de I'arbre se tient un personnage en grande partie effacé. Dans l'ébrasement droit, le personnage a aussi quasiment disparu. Chacune des scènes s'inscrit dans une arcade trilobée formée de quatre traits de couleurs différentes.

 

 

À chaque extrémité, une colonne et une colonnette adossée terminent I'arcade et lient l'ébrasement de la baie au mur, l'angle étant placé au milieu de la colonne. Les colonnettes sont jaunes bordées de noir, les colonnes sont plus claires. Leurs chapiteaux aux traits noirs devenus gris dessinent de grandes palmettes écrasées, déployées I'une derrière l'autre pour l'un, accolées pour I'autre. Les bases aux tores et scoties très marqués sont rouges. Les motifs ornementaux sont très raffinés avec des alternances de rouge, d'ocre rouge, d'ocre jaune, de blanc. Sur le mur apparaît un faux appareil à picots. De chaque côté, nous voyons des fragments d'autres arcades trilobées bordées en partie supérieure de trois traits, rouge, jaune et rouge. Dans I'intrados de la baie se déploient de longues tiges différentes de part et d'autre de I'axe, hérissées d'épines à droite, terminées par de petites feuilles à gauche, ocre jaune sur un fond blanc. La base de l'intrados est marquée d'une frise de palmettes. Des motifs ornementaux se succèdent pour border l'arc : cercles avec un point, palmettes décalées et tête-bêche, faux claveaux alternativement beige clair et rouge encadrés de traits liaisonnant l'intrados et I'extrados de l'arc. Une autre bande jaune de palmettes, alternativement rouges et ocre jaune, affrontées et décalées, achève cette succession ornementale. Au-dessus se déploie la Crucifixion avec la Vierge à droite du Christ et saint Jean à gauche. Deux personnages sont en prière, I'un à droite, l'autre à gauche, coiffés de bonnets, portant un vêtement à capuchon ocre rouge pour l'un et ocre jaune pour I'autre. Trois lettres sont lisibles à côté du personnage de droite : NOS. Des végétaux se déploient derrière le personnage de gauche identiques à ceux de I'intrados de la baie. Une frise à pans coupés de rinceaux et palmettes ocre rouge sur fond jaune, bordée de larges traits blancs et rouges, surmonte toute la peinture. Enfin, encore au-dessus se déploient au centre des faux joints à ergots avec des motifs de fleurettes à cinq lobes et de chaque côté des motifs végétaux. Nous avons encore des grands aplats de couleurs, les dessins ont des contours rouges. Les peintures semblent dater de la seconde moitié du XIIIe siècle. Les motifs architecturaux ne sont pas sans rappeler ceux que l'on peut trouver dans certaines églises de la région Poitou-Charentes.

 

 

En 1992-1993, à l'occasion des travaux menés sur le retable majeur et de son démontage, les peintures ont été découvertes sur tout le mur est du chevet. Ces peintures avaient déjà été entr'aperçues par l'abbé Lelégard en 1965 lors de la restauration du tableau. La fenêtre en tiers-point du mur de chevet, bouchée jusqu'à présent, a été rétablie. Le retable a pu être montré plus en avant, permettant ainsi une lecture permanente du décor. Les peintures ont été restaurées en 1999 par Corneliu Andronescu.

Marie-Hélène Didier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la façade de l'abbaye de La Lucerne d'Outremer

 

 

 

la porterie de l'abbaye de La Lucerne d'Outremer

 

 

 

abbaye de La Lucerne d'Outremer - l'aqueduc

 

 

 

l'abbaye de La Lucerne d'Outremer

 

 

 

l'abbaye de La Lucerne d'Outremer

 

Merci à Jacqueline Thébault et Daniel Zaniroli pour leur contribution.
Sources et liens :
http://picasaweb.google.com/karelg/NormandiSept2007 - http://www.panoramio.com

 

 

Trith St Léger (Nord) en balade

2014 - les photos de Henri

Là, des cartes postales anciennes

"J'étais fermière à Chausey"

 

erci de fermer l'agrandissement.

 

 

 

http://www.stleger.info