Aux 73 correspondants et 73 maires
des St Léger de France et d'Ailleurs,

aux membres adhérents de l'Association
des St Léger de France et d'Ailleurs,

Association des St Léger de France et d'Ailleurs
Mairie Le Landreau
49 280 St Léger sous Cholet
téléphone 02 41 56 23 23
fax 02 41 56 26 61

St Léger sous Cholet, le 27 novembre 2004

 

Chers amis,

Les 12 membres du Conseil d'Administration de l'Association veulent réagir à l'amputation du week-end de la Pentecôte avec les conséquences que nous pouvons craindre pour notre association, dont l'un des objets est précisément les retrouvailles d'amis géographiquement éloignés pour découvrir le patrimoine et les richesses de toute une région.
Une lettre ouverte à Jean-Pierre Raffarin, sortie de la plume de Christophe, nous a été soumise. Les mots et les arguments sont les siens, mais sa colère est aussi la nôtre.

Chacun jugera de l'opportunité de l'action à mener à son échelon local.
Toutefois, nous vous proposons plusieurs pistes pour notifier votre désaccord :

  • Visiter le site http://www.lesamisdulundi.com où vous pourrez signer en ligne une pétition
  • Faire signer la pétition jointe autour de vous et l'adresser au collectif des Amis du Lundi
  • Proposer à votre conseil municipal de marquer sa réprobation
  • Diffuser cette lettre à la presse locale et régionale
  • La diffuser également auprès des politiques : conseillers généraux, députés, sénateurs...

D'autres idées peuvent germer. Contactez-nous.
Notre petit Léo pleure, mais tient encore fermement ses drapeaux. Il n'est jamais trop tard pour réagir.
Avec toute notre amitié.

Les 12 membres du CA de l'Association des St Léger, le 27 novembre 2004

 

Alain Robert

Président de l'Association des St Léger de France et d'Ailleurs
Adjoint au Maire de St Léger de Montbrillais (86)
Président du Comité des Fêtes de St Léger de Montbrillais (86)

Marie-Juliette Tanguy

Secrétaire de l'Association des St Léger de France et d'Ailleurs
Maire de St Léger sous Cholet (49)
Membre des Amis de Léo
Vice Présidente du Conseil Régional des Pays de la Loire

Emmanuelle Accent

Trésorière de l'Association des St Léger de France et d'Ailleurs
Conseillère Municipale de St Léger les Vignes (44)

Monique Monxifrot

Coordinatrice de la région 1 de l'Association des St Léger

Christian Gaillard

Trésorier Adjoint de l'Association des St Léger
Coordinateur de la région 2

Marie-Josée Jacquemont

Coordinatrice de la région 3 de l'Association des St Léger

Hervé Campenon

Coordinateur de la région 4 de l'Association des St Léger
Conseiller Municipal de La Chapelle-Iger (77)

Christian Blasson

Coordinateur de la région 5 de l'Association des St Léger
Maire de St Léger près Troyes (10)

Raphaël Bouchot

Secrétaire Adjoint de l'Association des St Léger
Coordinateur de la région 6
Conseiller Municipal de St Léger les Paray (71)
Président des Amis de Léo du Charolais

Catherine Chaussignand

Coordinatrice de la région 7 de l'Association des St Léger
Membre des Amis de Léo de l'Ardèche

Jean-Pierre Faveau

Coordinateur de la région 8 de l'Association des St Léger
1er adjoint à la mairie de St Léger près Pons (17)
Président des Amis de Léo de St Léger près Pons

Anita Rousseau

Coordinatrice de la région 9 de l'Association des St Léger
Présidente des Amis de Léo de St Léger le Guérétois (23)

 

 

 

 

Mise en "abîme"

Parce que la meilleure défense a toujours été l'attaque et/ou que faire diversion est une ruse éprouvée, vous avez voulu, Monsieur le Premier Ministre, retourner le caniculaire été 2003 et la calamiteuse prestation gouvernementale d'alors comme une crêpe en prenant l'abracadabrantesque décision de supprimer le caractère férié du lundi de Pentecôte, "sauf exception culturelle locale".

Décision arbitraire, non négociée et somme toute malhonnête : tout travail mérite salaire. De quel droit l'Etat décide-t-il de faire travailler les gens sans les payer ?

Décision injuste : et pourquoi serait-ce aux quasi seuls salariés et entreprises à financer un effort relevant de la solidarité nationale, donc de l'ensemble des Français ?

Décision cruelle : c'est la France d'En-Bas, celle des réunions familiales, des rencontres sportives ou entre amis, des évènements cultuels et culturels, des échappées touristiques, que vous condamnez peu ou prou.

Nous avions trois belles longues journées pour faire le voyage. Combien manqueront s'il n'y en a plus que deux ?
Ce sera ici une tante trop éloignée pour assister à la communion de sa nièce, là une escapade entre copains qui tombera à l'eau "pour cette année", là encore un rendez-vous fixe qui va disparaître.

Bientôt, lorsqu'auront cessé vos fonctions actuelles et qu'alors vous aurez plus de temps à perdre, ce qui peut être tout sauf du temps perdu, je vous invite à visiter notre site http://www.stleger.info

Vous y découvrirez l'improbable réseau d'amitié que nous avons construit, année après année, entre tous les villages "St Léger" de France, de Suisse et de Belgique, et les rassemblements que nous organisons tour à tour ici et là.

Alors vous arrivera, comme un flash, cet évident paradoxe : comment nous, association dont l'un des objets est précisément les retrouvailles d'amis géographiquement éloignés pour découvrir le patrimoine et les richesses de toute une région, pouvons-nous prétendre à être une "exception culturelle locale" ?

C'est ce jour que vous mesurerez très exactement ce que votre décision aura eu d'impopulaire, puisqu'elle va jouer contre le peuple.

Christophe Ripoche, papa du 1er Rassemblement des St Léger,
et ses Amis en colère, le 27 novembre 2004

Pour lire la pétition (que vous pouvez imprimer)

 

 

 

du 19 avril 2005,
sous l'insolite titre de "INSOLITE" !!

 

 
du 5 mai 2005

 

du 12 mai 2005 - pages nationales

 

 

 

http://www.stleger.info