Les Saint-Léger
et la Terreur révolutionnaire

 par Yves Meignan - juillet 2008

 

L'ami Yves est allé fureter dans les archives de la SLA de Cholet (Société des Arts et des Lettres - Généalogie) et, parmi plus de 17 000 noms, a découvert ces quinze-ci.
Cette page pour leur redonner un peu de vie
;O)

Source : "Le Journal des Guillotinés" - 1989
Edition 31 Rue de Rouen - 95 300 Pontoise
Liste de 17 500 personnes condamnées à mort, établie au lendemain du Directoire, d'après le "Dictionnaire des Condamnés à mort sous la Révolution" de Louis Prudhomme en 1799 (l'orthographe des noms a été respectée)

 

BALEZ Jean Pierre, domicilié à St Léger-de-Peyre, canton de Marvejols, département de la Lozère, condamné à mort comme complice de séditieux, le 24 Floréal an 2, par le tribunal criminel du département de la Lozère.

BONNEAU Françoise
La famille Sailland d'Epinatz habitait Saumur. Elle comprenait M. Etienne Sailland, conseiller du roi, 54 ans ; Mme Sailland, née Perrine-Charlotte Phélippeaux ; leurs trois filles, Perrine 25 ans, Jeanne 24 ans, Madeleine 23 ans, et la servante Françoise Bonneau, née à Saint-Léger, département de Mayenne et Loire*, 33 ans. Après la prise de Saumur par les Vendéens, puis leur repli le 24 juin 1793, la famille Sailland avait jugé prudent de s'éloigner. Ils trouvèrent refuge chez l'abbé Deschamps, 35 ans, curé constitutionnel de l'Hôtellerie de Flée, où ils obtinrent un permis officiel de résidence. Tous, y compris l'abbé Deschamps, furent arrêtés le 11 janvier 1794 par la gendarmerie de Segré qui adressa "cette intéressante capture" au Comité révolutionnaire d'Angers. Interné à la prison des Halles, M. Etienne Sailland d'Epinatz fut interrogé le 7 février, puis le 4 mars où il fut condamné à la guillotine et exécuté le jour même. L'abbé Deschamps fut écroué au château. Interrogé le 11 février, il fut condamné à la guillotine, mais obtint un sursis et mourut à l'hôpital militaire d'Angers le 11 mars.
Mme Sailland, ses trois filles et leur servante avaient été emprisonnées au Calvaire. Interrogées le 24 janvier, elles furent fusillées toutes les cinq au Champ-des-Martyrs, à la septième fusillade. Dans son journal, M. Gruget note que la mère soutint le courage de sa fille aînée qui se révoltait; laquelle résista ensuite aux avances de l'un des gardes. Arrivée au lieu du supplice, Mme Sailland d'Epinatz donna de l'or aux bourreaux pour que ses filles soient fusillées avant elle. Cette scène est représentée dans l'un des vitraux de la chapelle du Champ-des-Martyrs.

* actuel Maine et Loire

 

 

CACHETOT Jacques, domicilié à St Léger, département de Mayenne et Loire*, condamné à mort comme brigand de la Vendée, le 22 Frimaire an 2, par la commission militaire séante à Savenay.

* actuel Maine et Loire

DORE Jérôme Sylvain, ex curé, domicilié à St Léger-de-Chauvigny, département de la Vienne, condamné à mort comme réfractaire à la loi, le 28 Ventôse an 2, par le tribunal criminel dudit département.

 

Guillon, Aimé (1758-1842)
"les Martyrs de la foi pendant la Révolution française,
ou Martyrologe des pontifes, prêtres, religieux, religieuses, laïcs
de l'un et l'autre sexe qui périrent alors pour la foi"
1821

DRUET Pierre Louis, ex curé, domicilié à Monrigny-Brisais*, département de la Vienne, condamné à mort comme réfractaire à la loi, le 28 Ventôse an 2, par le tribunal criminel dudit département.

* Marigny-Brizay

GAUCHER H. G., ancien major du ci-devant régiment de Bassigny, âgé de 59 ans, né à St Léger, département de la Nièvre, ex chevalier de l'ordre du Tyran roi, domicilié à Langre, département de la Haute Marne, condamné à mort le 3 Thermidor an 2, par le tribunal révolutionnaire de Paris, comme conspirateur.

LAMPERIER René, domicilié à St Léger, département de Mayenne et Loire*, condamné à mort le 4 Nivôse an 2, par la commission militaire de Savenay, comme brigand de la Vendée.

* actuel Maine et Loire

MARIOTE Claude, marchand brodeur, âgé de 38 ans, natif de St Léger, département de la Côte-d'Or, domicilié à Lyon, département du Rhône, condamné à mort comme contre-révolutionnaire, le 15 Nivôse an 2, par la commission révolutionnaire de Lyon.

MARIOTTE Claude, marchand brodeur, né à Saint-Léger (Côte d'Or), demeurant à Lyon, rue Buisson, âgé de 38 ans, condamné par la Commission révolutionnaire de Lyon et fusillé le 5 décembre 1793. 
"Grenadier et contre-révolutionnaire, commissaire aux bombes"
M. Claude Mariotte était, sans doute, le frère du suivant.

Source : "Tableau général des victimes et martyrs de la Révolution en Lyonnais, Forez et Beaujolais, spécialement sous le Régime de la Terreur - 1793-1794" - Antonin Portallier - St Etienne - imprimerie Théolier - 1911

Merci à M. René Ribes, de St Léger de Fourches (21), pour ces précisions.

MARIOTE Jean, cadet, commis marchand, âgé de 32 ans, natif de St Léger, département de la Côte-d'Or, domicilié à Lyon, département du Rhône, condamné à mort comme contre-révolutionnaire, le 26 Frimaire an 2, par la commission révolutionnaire de Lyon.

MARIOTTE Jean, cadet, commis marchand, né à Saint-Léger (Côte d'Or), demeurant à Lyon, rue Buisson, âgé de 32 ans, condamné par la Commission révolutionnaire de Lyon et fusillé le 16 décembre 1793. 
"Fusilier et contre-révolutionnaire, ayant chez lui des munitions"
M. Mariotte cadet fut arrêté dans une perquisition, dit une note, "parce qu'il a été trouvé chez lui, après l'ordre de rendre toutes les armes, un pistolet cassé, un canon de carabine, quatre flasques pleines de poudre à tirer, dix paquets de cartouche et une boîte remplie de balles et de mitrailles, avec une gibecière pleine de plomb". (archives du Rhône)
Il était, très probablement, le frère du précédent.
Une tradition de famille rapporte que la femme de l'un d'eux, née Magdeleine Foex ou Foea, ayant obtenu la grâce de son mari, la portait à la prison pour le délivrer lorsque, en route, elle se trouva en face de la bande des condamnés qu'on conduisait au supplice. Elle s'empressa de la montrer au chef à qui le billet était adressé. Ce dernier lui répondit : Mariotte, c'est trop tard. On peut juger du désespoir de cette femme qui croyait sauver son mari à l'instant même où il passait pour aller à la mort ! (communication de Mme veuve Saurin, arrière-petite-nièce de M. Mariotte)
Le nom de M. Mariotte est écrit sur une tombe qui existe encore au cimetière de Loyasse, allée du milieu de l'ancien cimetière, à gauche en entrant.

Source : "Tableau général des victimes et martyrs de la Révolution en Lyonnais, Forez et Beaujolais, spécialement sous le Régime de la Terreur - 1793-1794" - Antonin Portallier - St Etienne - imprimerie Théolier - 1911

Merci à M. René Ribes, de St Léger de Fourches (21), pour ces précisions.

PAPIN François, domicilié à St Léger, département de Mayenne et Loire, condamné à mort comme brigand de la Vendée, le 4 Nivôse an 2, par la commission militaire de Nantes.

* actuel Maine et Loire

PENON Pierre, âgé de 42 ans, boulanger, né et domicilié à Carcagnires département du Calvados, condamné à mort le 9 Ventôse an 2, par le tribunal révolutionnaire de Paris comme fanatique.

* Carcagny

QUATROL Jean, âgé de 21 ans, chirurgien, natif de Malzieux, département de la Lozère, domicilié à Lyon, département du Rhône, condamné à mort le 23 Pluviôse an 2, par la commission révolutionnaire de Lyon, comme contre-révolutionnaire.

SAINT-LEGER Jean Baptiste, ex-noble, domicilié à Laon département de l'Aisne, condamné à mort, le 11 Messidor an 2, par le tribunal criminel dudit département, comme émigré*.

* ! ! !

SOCQUERAY François, garçon frotteur, domicilié à St Léger, département de la Seine et Oise, condamné à mort comme brigand de la Vendée, le 20 Nivôse an 2, par le tribunal criminel du département de la Sarthe.

SUZANNE Antoine Benoit, ex curé et officier public de Boissy*, âgé de 54 ans, né à Chartres, département d'Eure et Loire, domicilié à Boissy, département de Seine et Oise, condamné à mort le 25 Messidor an 2, par le tribunal révolutionnaire de Paris, pour avoir tenu, en qualité de prêtre, des registres particuliers des actes civils de naissance et de mariage.

* Boissy Saint Léger ?

août 2008 - M. Roger Guillemard, ancien maire et actuellement maire adjoint de Boissy St Léger (94), nous apporte les précisions suivantes :

"Antoine Benoit SUZANNE, "ex curé et officier public à Boissy, condamné à mort le 25 Messidor an 2 par le tribunal révolutionnaire de Paris ", n'est pas de Boissy-Saint-Léger. Le curé de Boissy-Saint-Léger, qui n'avait pas voulu prêter serment, avait émigré.
Il y avait, avant la création du Val-de-Marne, quatre autres Boissy en Seine et Oise : Boissy Le Sec, Boissy-sous-St-Yon, Boissy la Rivière et Boissy le Cutté, aujourd'hui tous les quatre dans l'Essonne. Le curé Suzanne était peut-être curé d'un de ces Boissy...."

Dont acte. Affaire à suivre. Nous laissons toutefois ici le nom de ce malheureux, qu'il ne s'agit pas de "tuer" à nouveau en le faisant disparaître de cette liste...

 


Le calendrier révolutionnaire fut utilisé de 1789 à 1805. Au lendemain de la prise de la Bastille (14 juillet 1789), l'usage est apparu d'appeler 1789 "l’an I de la Liberté".

mois d'automne : Vendémiaire, Brumaire, Frimaire
mois d'hiver : Nivôse, Pluviôse, Ventôse
mois du printemps : Germinal, Floréal, Prairial
mois d'été : Messidor, Thermidor, Fructidor

les jours de l'année :

Vendémiaire
(22 septembre / 21 octobre)

Raisin 22 septembre
Safran 23 septembre
Châtaigne 24 septembre
Colchique 25 septembre
Cheval 26 septembre
Balsamine 27 septembre
Carotte 28 septembre
Amaranthe 29 septembre
Panais 30 septembre
Cuve 1er octobre
Pomme de terre 2 octobre
Immortelle 3 octobre
Potiron 4 octobre
Réséda 5 octobre
Âne 6 octobre
Belle de nuit 7 octobre
Citrouille 8 octobre
Sarrasin 9 octobre
Tournesol 10 octobre
Pressoir 11 octobre
Chanvre 12 octobre
Pêche 13 octobre
Navet 14 octobre
Amaryllis 15 octobre
Bœuf 16 octobre
Aubergine 17 octobre
Piment 18 octobre
Tomate 19 octobre
Orge 20 octobre
Tonneau 21 octobre

Brumaire
(22 octobre / 20 novembre)

Pomme 22 octobre
Céleri 23 octobre
Poire 24 octobre
Betterave 25 octobre
Oie 26 octobre
Héliotrope 27 octobre
Figue 28 octobre
Scorsonère 29 octobre
Alisier 30 octobre
Charrue 31 octobre
Salsifis 1er novembre
Macre 2 novembre
Topinambour 3 novembre
Endive 4 novembre
Dindon 5 novembre
Chervis 6 novembre
Cresson 7 novembre
Dentelaire 8 novembre
Grenade 9 novembre
Herse 10 novembre
Bacchante 11 novembre
Azerole 12 novembre
Garance 13 novembre
Orange 14 novembre
Faisan 15 novembre
Pistache 16 novembre
Macjonc 17 novembre
Coing 18 novembre
Cormier 19 novembre
Rouleau 20 novembre

Frimaire
(21 novembre / 20 décembre)

Raiponce 21 novembre
Turneps 22 novembre
Chicorée 23 novembre
Nèfle 24 novembre
Cochon 25 novembre
Mâche 26 novembre
Chou-fleur 27 novembre
Miel 28 novembre
Genièvre 29 novembre
Pioche 30 novembre
Cire 1er décembre
Raifort 2 décembre
Cèdre 3 décembre
Sapin 4 décembre
Chevreuil 5 décembre
Ajonc 6 décembre
Cyprès 7 décembre
Lierre 8 décembre
Sabine 9 décembre
Hoyau 10 décembre
Érable sucré 11 décembre
Bruyère 12 décembre
Roseau 13 décembre
Oseille 14 décembre
Grillon 15 décembre
Pignon 16 décembre
Liège 17 décembre
Truffe 18 décembre
Olive 19 décembre
Pelle 20 décembre

Nivôse
21 décembre / 19 janvier)

Tourbe 21 décembre
Houille 22 décembre
Bitume 23 décembre
Soufre 24 décembre
Chien 25 décembre
Lave 26 décembre
Terre végétale 27 décembre
Fumier 28 décembre
Salpêtre 29 décembre
Fléau 30 décembre
Granit 31 décembre
Argile 1er janvier
Ardoise 2 janvier
Grès 3 janvier
Lapin 4 janvier
Silex 5 janvier
Marne 6 janvier
Pierre à chaux 7 janvier
Marbre 8 janvier
Van 9 janvier
Pierre à plâtre 10 janvier
Sel 11 janvier
Fer 12 janvier
Cuivre 13 janvier
Chat 14 janvier
Étain 15 janvier
Plomb 16 janvier
Zinc 17 janvier
Mercure 18 janvier
Crible 19 janvier

Pluviôse
20 janvier / 18 février)

Lauréole 20 janvier
Mousse 21 janvier
Fragon 22 janvier
Perce-neige 23 janvier
Taureau 24 janvier
Laurier tin 25 janvier
Amadouvier 26 janvier
Mézéréon 27 janvier
Peuplier 28 janvier
Coignée 29 janvier
Ellébore 30 janvier
Brocoli 31 janvier
Laurier 1er février
Avelinier 2 février
Vache 3 février
Buis 4 février
Lichen 5 février
If 6 février
Pulmonaire 7 février
Serpette 8 février
Thlaspi 9 février
Thimele 10 février
Chiendent 11 février
Trainasse 12 février
Lièvre 13 février
Guède 14 février
Noisetier 15 février
Cyclamen 16 février
Chélidoine 17 février
Traîneau 18 février

Ventôse
(19 février / 20 mars)

Tussilage 19 février
Cornouiller 20 février
Violier 21 février
Troène 22 février
Bouc 23 février
Asaret 24 février
Alaterne 25 février
Violette 26 février
Marceau 27 février
Bêche 28 février
Narcisse 1er mars
Orme 2 mars
Fumeterre 3 mars
Vélar 4 mars
Chèvre 5 mars
Épinard 6 mars
Doronic 7 mars
Mouron 8 mars
Cerfeuil 9 mars
Cordeau 10 mars
Mandragore 11 mars
Persil 12 mars
Cochléaria 13 mars
Pâquerette 14 mars
Thon 15 mars
Pissenlit 16 mars
Sylvie 17 mars
Capillaire 18 mars
Frêne 19 mars
Plantoir 20 mars

Germinal
(21 mars / 19 avril)

Primevère 21 mars
Platane 22 mars
Asperge 23 mars
Tulipe 24 mars
Poule 25 mars
Bette 26 mars
Bouleau 27 mars
Jonquille 28 mars
Aulne 29 mars
Couvoir 30 mars
Pervenche 31 mars
Charme 1er avril
Morille 2 avril
Hêtre 3 avril
Abeille 4 avril
Laitue 5 avril
Mélèze 6 avril
Ciguë 7 avril
Radis 8 avril
Ruche 9 avril
Gainier 10 avril
Romaine 11 avril
Marronnier 12 avril
Roquette 13 avril
Pigeon 14 avril
Lilas 15 avril
Anémone 16 avril
Pensée 17 avril
Myrtille 18 avril
Greffoir 19 avril

Floréal
(20 avril / 19 mai)

Rose 20 avril
Chêne 21 avril
Fougère 22 avril
Aubépine 23 avril
Rossignol 24 avril
Ancolie 25 avril
Muguet 26 avril
Champignon 27 avril
Hyacinthe 28 avril
Râteau 29 avril
Rhubarbe 30 avril
Sainfoin 1er mai
Bâton-d'or 2 mai
Chamerops 3 mai
Ver à soie 4 mai
Consoude 5 mai
Pimprenelle 6 mai
Corbeille d'or 7 mai
Arroche 8 mai
Sarcloir 9 mai
Statice 10 mai
Fritillaire 11 mai
Bourrache 12 mai
Valériane 13 mai
Carpe 14 mai
Fusain 15 mai
Civette 16 mai
Buglosse 17 mai
Sénevé 18 mai
Houlette 19 mai

Prairial
(20 mai / 18 juin)

Luzerne 20 mai
Hémérocalle 21 mai
Trèfle 22 mai
Angélique 23 mai
Canard 24 mai
Mélisse 25 mai
Fromental 26 mai
Martagon 27 mai
Serpolet 28 mai
Faux 29 mai
Fraise 30 mai
Bétoine 31 mai
Pois 1er juin
Acacia 2 juin
Caille 3 juin
Oeillet 4 juin
Sureau 5 juin
Pavot 6 juin
Tilleul 7 juin
Fourche 8 juin
Barbeau 9 juin
Camomille 10 juin
Chèvrefeuille 11 juin
Caille-lait 12 juin
Tanche 13 juin
Jasmin 14 juin
Verveine 15 juin
Thym 16 juin
Pivoine 17 juin
Chariot 18 juin

Messidor
(19 juin / 18 juillet)

Seigle 19 juin
Avoine 20 juin
Oignon 21 juin
Véronique 22 juin
Mulet 23 juin
Romarin 24 juin
Concombre 25 juin
Échalote 26 juin
Absinthe 27 juin
Faucille 28 juin
Coriandre 29 juin
Artichaut 30 juin
Girofle 1er juillet
Lavande 2 juillet
Chamois 3 juillet
Tabac 4 juillet
Groseille 5 juillet
Gesse 6 juillet
Cerise 7 juillet
Parc 8 juillet
Menthe 9 juillet
Cumin 10 juillet
Haricot 11 juillet
Orcanète 12 juillet
Pintade 13 juillet
Sauge 14 juillet
Ail 15 juillet
Vesce 16 juillet
Blé 17 juillet
Chalémie 18 juillet

Thermidor
(19 juillet / 17 août)

Épeautre 19 juillet
Bouillon blanc 20 juillet
Melon 21 juillet
Ivraie 22 juillet
Bélier 23 juillet
Prêle 24 juillet
Armoise 25 juillet
Carthame 26 juillet
Mûre 27 juillet
Arrosoir 28 juillet
Panis 29 juillet
Salicorne 30 juillet
Abricot 31 juillet
Basilic 1er août
Brebis 2 août
Guimauve 3 août
Lin 4 août
Amande 5 août
Gentiane 6 août
Écluse 7 août
Carline 8 août
Câprier 9 août
Lentille 10 août
Aunée 11 août
Loutre 12 août
Myrte 13 août
Colza 14 août
Lupin 15 août
Coton 16 août
Moulin 17 août

Fructidor
(18 août / 16 septembre)

Prune 18 août
Millet 19 août
Lycoperdon 20 août
Escourgeon 21 août
Saumon 22 août
Tubéreuse 23 août
Sucrion 24 août
Apocyn 25 août
Réglisse 26 août
Échelle 27 août
Pastèque 28 août
Fenouil 29 août
Épine vinette 30 août
Noix 31 août
Truite 1er septembre
Citron 2 septembre
Cardère 3 septembre
Nerprun 4 septembre
Tagette 5 septembre
Hotte 6 septembre
Églantier 7 septembre
Noisette 8 septembre
Houblon 9 septembre
Sorgho 10 septembre
Écrevisse 11 septembre
Bigarade 12 septembre
Verge d'or 13 septembre
Maïs 14 septembre
Marron 15 septembre
Panier 16 septembre

Les 6 jours supplémentaires de fin d'année sont les sans-culottides :
jour de la vertu - 17 septembre
jour du génie - 18 septembre
jour du travail - 19 septembre
jour de l'opinion - 20 septembre
jour des récompenses - 21 septembre
jour de la révolution, seulement les années sextiles

 

 

 

 

http://www.stleger.info