Buvons - modérément - à la santé du Professeur St Léger !

 

Pour vous faire patienter en attendant qu'apparaisse ci-dessous l'image, voici quelques pensées à la gloire du vin, avec à nouveau Louis Pasteur en ouverture :

 

Un repas sans vin est un jour sans soleil.
Louis Pasteur

Une bouteille de bon vin, au même titre qu’une bonne action, illumine toujours le passé.
Robert Louis Stevenson

Une bouteille de vin implique le partage ; je n’ai jamais rencontré un avare oenophile.
Clifton Fadiman

La pénicilline guérit les humains ; le vin les rend heureux.
Sir Alexander Fleming

Certainement, Dieu est un très bon enfant d'avoir donné le vin à l'homme. Si j'avais été Dieu, j'en aurais gardé la recette pour moi seul.
Théophile Gautier

Les étés d'autrefois brûlent dans les bouteilles d'Yquem et les couchants des années finies rougissent le Gruaud-Larose.
François Mauriac

Le vin, c'est la lumière du soleil captive dans l'eau.
Galilée

Notre chasselas est un vin blanc aux doubles qualités : c’est un vin très désaltérant mais qui n’enlève pas la soif !
Inconnu

 

 

Les travaux récents  

"Au Royaume-Uni, le Pr St Léger en 1979 démontre par une étude de corrélation que, parmi les pays les plus industrialisés, ceux où la consommation de vin est la plus importante présentent un taux de mortalité cardio-vasculaire plus faible.

En 1992, le Pr Renaud confirme cette observation et montre que les différences concernant la mortalité par maladies cardio-vasculaires entre les pays méditerranéens et les pays d'Europe du Nord pouvaient s'expliquer, en grande partie, par la consommation de vin.

Aux USA, le Pr Klatsky a indiqué que les consommateurs de vins (2 verres par jour) ont une protection vis à vis de la mortalité cardio-vasculaire 20 % plus élevée que les consommateurs de spiritueux, alors que la bière est sans effet.

En Italie, le Pr Farchi montre que pour des consommations de l'ordre de 6 verres par jour, la protection atteint 40 % alors que pour des consommations supérieures, l'effet cardio-protecteur est perdu.

Au Danemark, le Pr Gronbaek montre en 1995 que les consommateurs de vin (3 à 5 verres par jour) ont un risque de mortalité qui pouvait être divisé par 2 par rapport aux abstinents. Trois autres études du même professeur montrent les effets bénéfiques du vin à dose modérée sur les cancers des voies aérodigestives, sur le cancer du poumon et sur les accidents cérébrovasculaires. Seule une consommation quotidienne ou quasi quotidienne a un effet bénéfique sur la santé. Cette consommation doit être inférieure à un ½ litre de vin de 12° par jour pour les hommes et à ¼ pour les femmes."

Lu dans : http://www.francesudouest.com/decouvertes/gastronomie/vino_veritas.htm

 

L'eau et le vin

Le vin, qu'il soit doré, rose ou bien cramoisi,
Pavoise l'existence ainsi qu'un jour de fête.
L'eau, mais c'est le poison par la bile choisi
Pour semer parmi nous l'angoisse et la défaite.

Ils sont si différents que l'on reste saisi
Tellement, tellement l'antithèse est complète :
Le vin nous laisse au coeur un goût de reviens-y
Et l'eau guérit la soif... Faut-il qu'elle soit bête !

Mais Dieu la répandit sur terre et dans l'azur
Dans le dessein que l'homme eut toujours du vin pur :
C'est le trait le plus beau de sa sagesse insigne.

Seigneur, je vous admire en tout, et je comprends
Pourquoi vous avez fait les sources, les torrents...
Il fallait bien de l'eau pour arroser la vigne.

Marcel BEGUEY
in "Arpèges et Silences"

  

 

 

http://www.stleger.info