la légende des Chartreuses de Gosnay

 

Au XlVe siècle, l'Evêque d'Arras détient la dîme de Gosnay que Robert II de Béthune lui avait offerte.
Thierry d'Hireçon, serviteur dévoué de Robert II, puis agent de Philippe Le Bel, fait bâtir un château fortifié à Gosnay. Il occupe par la suite les fonctions de Conseiller de la Comtesse Mahaut d'Artois et de véritable Ministre d'Etat. Juste avant sa mort, il sera nommé Evêque d’Arras.

Une légende nous raconte l’origine des Chartreuses :

le blason de Gosnay

 

"Nous sommes en 1322. La comtesse Mahaut se trouve dans l'une de ses résidences, au château de Gosnay. Ses proches la qualifient de princesse austère. Elle y crée un ordre rigoureux et moral. Quiconque viendrait à désobéir et à enfreindre sa loi serait rudement châtié.
La comtesse avait une jeune et jolie camériste du nom d'Alix. Par la force des choses, ce qui devait arriver arriva : un valet de fort bonne stature réussit à l'approcher d'un peu trop près...

Des soupçons envers le jeune couple ne tardèrent pas à provoquer un énorme scandale. En effet, Alix était enceinte. Malheur !

 

 

La comtesse Mahaut lui demanda "moult ireusement" comment elle avait osé ! 
"J'ai été séduite" répondit la jeune fille traumatisée. 
Ce n'était que le début de l'affaire ... 
"Femme, dis le nom de celui qui t'a induite à mal, à ce qu'il meure en ton lieu ; adoncq je pourrai t'octroyer merci et te laisser cacher ta vergoigne en un moutier... Ains tu ne réponds ?
- Ne puis le nommer
, dit Alix avec fermeté, je lui pardonne et ne veux être l'occasion de sa mort. Soit faite de moi selon votre plaisir.
-Eh bien, tu mourras."

 

 

Mont Sainte-Marie

 

Ces mots furent un terrible choc pour l'assemblée. Le garçon était là.
La malheureuse sera enterrée vivante. Et Mahaud insista pour que toute la petite cour soit présente lors de cet acte horrible.
Elle ajouta : "Messire Chapelain, exhortez-la à recevoir la miséricorde du divin Salvateur, ne veus mie tuer son âme avec son corp".

La pauvre Alix vint à s'évanouir. Le jeune homme disparut.
Certains disent qu'ils ont aperçu un homme délirant traverser les champs hurlant comme un fou. Personne ne le revit.

 

 

Le soleil venait de se coucher derrière les monts d'Houdain. A l'extrémité du parc, une fosse profonde était ouverte. Puis apparut un long cortège dont les torches dessinaient la scène macabre du cauchemar d'Alix. Vision d'horreur ! La terre s'amoncèle. La tombe se referme. Mais... on croit entendre de sourds gémissements. Dès cet instant, la paisible vallée de Gosnay fut le spectacle d'étranges apparitions. Des voix se firent l'écho d'un spectre décharné qui sortait toutes les nuits hanter les lieux. Gosnay fut dès lors : le Val des Esprits.

 

Gosnay - l'ancienne abbaye des Chartreux au Bois des Dames

 

Mais la culpabilité avec son remords se fit jour dans le cœur de la comtesse.
En 1320, elle entreprit la réalisation, suite aux conseils de son pieux conseiller Thierry d'Hireçon, en face de son château, de la Chartreuse qu'on appellera désormais la Chartreuse du Val Saint Esprit.
En 1329, de l'autre côté de Gosnay, sur les pentes du Bois des Dames, elle fit construire la Chartreuse du Mont Sainte Marie. Celle-ci accueillit des moniales jusqu'en 1791. Il n’y aura que cinq Chartreuses pour les femmes en France.
Un hôpital complétait cet ensemble, étonnant dans cette bourgade qui ne comptait alors qu'une quarantaine d'habitants.
 

Sources :

 

 

 

 

http://www.stleger.info