Etalle

 

l'église et la Semois qui se jettera dans la Meuse à Monthermé (08)

 

 

 

 

 

 

 

Nous aurons une vue de l'intérieur de l'église Saint-Léger et Saint-Blaise grâce aux archives de l'école communale d'Étalle.
le site de l'école :
http://users.skynet.be/ecometalle/
Ce jour-là, le 28 avril 2006, les élèves avaient le privilège de côtoyer l'Ensemble Orchestral de Belgique, sous la direction de Gérard Adam, en l'église d'Etalle.

 

 

 

 

En regard de l'église, de l'autre côté de la route, se dresse la nouvelle maison communale, immeuble du XXe acquis dans les années 80 :

 

 

Sur le versant de colline à l'arrière de l'église, de l'autre côté de la Semois, le cimetière d'Etalle, disposé en pente douce vers la rivière, est un havre de paix dans lequel on découvre divers monuments anciens ou commémoratifs. Citons le MONUMENT AUX SOLDATS FRANCAIS à ETALLE, en pierre de taille à quatre faces. Deux sont couvertes d'inscriptions rappelant les morts français des deux guerres mondiales à Etalle.

 

 

Sur la première face, avec un écusson où s'incrivent les lettres R F souligné par une banderole avec la devise "Liberté, Egalité Fraternité", on peut lire : "Les habitants d'Etalle ont érigé cette pierre à la mémoire des 19 soldats français tombés chez eux au mois d'août 1914 pour leur patrie et pour leurs alliés. Ici reposent: LEROI Jules, soldat d'infanterie, LHOTTE René, cavalier aux Hussards, et deux soldats français inconnus."
Sur la deuxième face est inscrite dans la pierre la mention suivante : "1940-1945". Suivent les noms des soldats français tombés à Etalle le 10-5-1940.

 

 

La chapelle Saint-Antoine de Padoue (1675) est de style roman du XVIIe. A l'intérieur, une statue de Saint Antoine en bois polychrome du XVIIe. Petite, elle est surmontée d'un clocher et la porte d'entrée est protégée par un petit toit en pente vers l'avant.

 

 

les sources du Valvert

Les nappes aquifères du Valvert sont d’une qualité remarquable et d’un débit constant. L’eau, filtrant au travers de couches poreuses de calcaire et de sable, ressort en de nombreuses sources légèrement minéralisées. C'est à Etalle que se trouve l'usine d'embouteillage "Valvert - l'eau à l'état sauvage" comme le dit la publicité !
Les 3 000 hectares de feuillus des forêts communales constituent un bouclier antipollution, qui garantit la qualité de "l’eau à l’état sauvage".
 

 

"un village sans musique est un village sans âme"
Harmonie d'Etalle

 

Sources et liens à visiter :

 

 

 

 

http://www.stleger.info